Dimanche 28 septembre 2014 7 28 /09 /Sep /2014 23:55

ankh hiero    

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

10474689_10152571061710406_641753932868581489_n--1-.jpg

Provenance Akhet-Aton...

Source  

 

Aujourd’hui…

Il nous est particulièrement familier…

Du reste, son usage en est même devenu naturel, quotidien même… !

 

Une matière première bien précieuse !

Avec des recettes de fabrications jalousement tenues secrètes…

Voici, le verre…

Afin d’atteindre le résultat que nous lui connaissons de nos jours il lui fallut une bien longue histoire, traversant une véritable chimie du minéral,…

Parvenir ainsi à transformer cet élément, certes des plus abondants en terre de Kemet, à savoir le sable et ceci en verre, dû certainement requérir un amoncellement de circonstances bienheureux et d’observations, tous cela couplées à une inventivité relevant finalement d’une série de prouesses !

 

 "Le peu que savaient les Égyptiens,

il y a peut-être quelque mérite à l'avoir trouvé près de trente siècles avant notre ère"

 

  10553367_10152571050700406_846362566488352234_n--1-.jpg

 

Source / Lien

 

La pierre qui devient liquide !

Environ 1 350 ans avant l'ère du Christianisme...

 

Plan de l'article...

 

→ Le verre n’est vraiment pas un matériau simple !

 

→ L'usage du verre remonterait…

 

→ Une aventure qui couvrit certainement deux millénaires...

 

→ L’artisanat du verre en Égyptien antique..

 

→ Que d’interrogations ?

 

→ Ainsi…

 

Ce fut bien grâce à ce prestigieux site de Pi-Ramsès… 

 

→ Tout d’abord…

 

→ Mais nous connaissons bien d’autres preuves quant à cette fabrication…

 

Une technique qui ne fut cependant pas à la portée du tout à chacun !

 

→ Voici quelques ornements en verre colorés !

 

→ De plus, comment furent-ils élaborés ?  

 

 

Le verre n’est vraiment pas un matériau simple ! 

 

Car il serait bien considéré comme :

 

→ Un "solide"...

Nonobstant, c’est en vérité un liquide figé à notre échelle de temps !

 

→ De plus vous conviendrez qu'il est parfaitement "homogène", enfin normalement...

Et ce, à la précision de notre œil bien sûr !

De fait, il serait transparent, sans coloration...

Cependant, reconnaissons aujourd'hui qu'il est véritablement formé de diverses entités et ce à l’échelle nanométrique...


→ Enfin nous pouvons ajouter à tout cela son caractère "amorphe"...

Se référer à Zarzycki.J en 1982, pour véritablement se plonger dans le monde infiniment petit du verre...

 

L'usage du verre remonterait…

 

Je suppute qu’il devait être en ses temps anciens un matériau bien prestigieux !

Réservé à une certaine caste de nantis…

 

Ainsi...

Si nous nous référons à Rachet, 1994, et en page 999...

L’auteur nous rapporte dans son ouvrage, que des petits objets faits de pâte de verre furent déjà présents en Égypte durant la période prédynastique ! Et ce aux environs du 4e millénaire avant notre ère.... Par leur "fragilité et la petitesse du support" Guy Rachet préfère émettre un doute sur l’intentionnalité de leur fabrication !

 

Du reste...

Tout semble démontrer qu’il se répandit véritablement en Égypte aux alentours de 1 500 ans avant l’ère du Christianisme !

(Tite M. et al, 2002).

 

Alors...

Un peu avant 3000 et jusqu’à 1500 avant notre ère seule la "pâte de verre" était fabriquée...

 

En fait...

La "véritable industrie" du verre commença bien sous le règne de Touthmôsis III (1475-1425 av. J.-C.) !

 

Une aventure qui couvrit certainement deux millénaires...

Entre le 5e et le 3e millénaire avant notre ère... 

 

Vous connaissez bien le verre !

De fait…

Il est alors facile d’imaginer qu’il n’est pas apparu spontanément, de façon soudaine si vous préférez !

 

Cette synthèse finalement est bien certainement le fait d’accidents :

- De cuissons par exemple,

- … Et ce par quelques artisans comme des céramistes, des métallurgistes,…

 

Souvenez-vous…

La matière vitreuse est certainement apparue avec la glaçure ! Vous savez bien ce revêtement vitrifié à la surface par exemple d’une pierre terne voir même commune, d’une céramique,…

Ainsi voyait-on de belles couleurs, bien brillantes…

Bleues…

Vertes… Cette glaçure est apparue visiblement au cours du 5e millénaire et ce en Mésopotamie puis vint notre Kemet et cette belle vallée de l’Indus…

Par la suite...

Nos anciens élaborèrent d’innombrables statuettes, amulettes, perles,… 

 

L’artisanat du verre en Égyptien antique..

 

Ainsi…

Paradoxalement au fait que nous lui connaissons de très belles pièces élaborées bien évidemment en verrerie, cet artisanat ne semble pas finalement occuper une véritablement prééminente !

 

Ce qui du reste semble être en complète contradiction vis-à-vis de la faïence siliceuse !

 

Visiblement nous trouvons bien des traces de verrerie aux alentours de la 18e dynastie… Un artisanat qui semble du reste avoir connu une sorte d’apogée durant les trois siècles suivant !

 

Puis…

Visiblement on pourrait presque avancée une quasi disparition vers l’an 1000 ! De nouvelles fabrications apparaissent ensuite avec l’arrivée des Perses puis des macédoniens...

Un artisanat d’ouvriers d’élite…

Œuvrant évidemment pour une classe aisée, vivant dans le luxe ! 

 

Que d’interrogations ?

 

A partir de la fin de notre 19e siècle...

 

Ainsi…

Les archéologues se demandèrent comment nos anciens fabriquaient-ils tous ses objets en verre et ce à partir de cette seconde moitié du 2e millénaire avant notre ère ?

 

Au début…

Savaient-ils vraiment le fabriquer au sein des ateliers de pharaons ?

Furent-ils dépendant finalement quant aux sources d'approvisionnement d’origines mésopotamiennes !


Quant aux ateliers...

Ils devaient probablement se situés à proximité des résidences pharaoniques !

Au service du souverain bien sûr...

Ainsi, du moins au début, les produits furent certainement abordables que pour cette classe que je qualifierais de supérieure ! Je suppute même que pharaon utilisait les produits issus des ateliers royaux afin de remercier un serviteur digne de sa confiance...

 

En tout état de cause…

Il s’avèrerait bien que les artisans de pharaons se soient véritablement affranchis des importations et ceci relativement tôt, visiblement ! 

 

Ainsi…

Thilo Rehren membre du College de Londres…

Edgar Pusch au musée Pelizaeus de Hildesheim, en Allemagne…

 

Tous les deux semblèrent visiblement apporter un début de réponse !

 

Grâce au fait qu’ils identifièrent un site au sein de la prestigieuse cité de Pi-Ramsès.

Agglomération de Ramsès II, 1279 à 1213…

Nous sommes bien à la fin du 13e siècle avant notre ère !

A l'Est du delta du Nil…

Ainsi, un très ancien atelier fut découvert, fabriquait-il du verre ? 

Mais le verre de base ne provenait-il pas finalement des pays voisins du Proche Orient ?

 

Ainsi...

Les lingots de verre devaient être bien rugueux et certainement ressembler à des pierres colorées ! Ceci expliquerait probablement cette description de "pierre qui devient liquide"...

 

Les deux chercheurs auraient ainsi découverts de nombreux creusets analogues à celui-ci :

 

20050617-101956-g.jpg 

Creuset en céramique utilisé en verrerie !

Du verre fusionné avec du cuivre élaborant du rouge…

Des pièces bleues…

D’autres incolores…

Nous sommes au sein d’Aa-nakhtu, cette résidence de Ramsès le Grand !

Source / Lien

 

De plus, adhérant aux parois, quelques résidus de verrerie…

Ainsi…

Selon les deux découvreurs…

Nos anciens devaient utiliser à la base une sorte de poudre de quartz broyée bien finement ! De fait ils utilisèrent ces creusets que l’on devait probablement ensuite casser afin de récupérer

le résultat de cet état de solidification qui, inévitablement, devait s’en suivre !


"M. Rehren et Pusch

ont démontré de façon convaincante

que les Égyptiens fabriquaient

de façon spécialisée

leur propre verre à une échelle massive"

Mme Caroline M. Jackson, de l’université Sheffield en Angleterre.

 

 

Ce fut bien grâce à ce prestigieux site de Pi-Ramsès…

De -1 279 à -1 213 avant notre ère...

 

On y découvrit ainsi plusieurs milliers de tessons de poteries !

Vous l’avez bien compris, dans de nombreux cas, demeurèrent encore du verre adhérés aux parois…

 

Cela permit visiblement de reconstituer les poteries ! En découlèrent apparemment deux types bien distincts…

 

→ Une forme ovoïde !

Se rapprochant du reste à des jarres.

Les scientifiques déterminèrent qu’ils avaient été chauffés à 900°C ! Quand nous mentionnons tout à l’heure de haute température, en voici bien une…

 

→ Une forme cylindrique !

Quant à eux, il semblerait bien que les températures subies aient été encore bien plus élevées !

De 1000 à 1150°C ?

 

Le fait d’avoir pu déterminer la présence de :

 

- Deux formes différentes de poteries,

 

- Et autant en températures… Tous cela auraient alors permis aux chercheurs d’en déduire que ces prestigieux matériaux auraient été usinés en deux étapes successives !

 

1379282_900043586692507_8492193009669796355_n.jpg 

Ostracon…

Fragment d'un pot…

Représentation d'une femme soufflant dans le fond d'un four afin probablement de faire revivre la flamme !

20e dynastie, nous sommes dans la région de Thèbes (Site exacte…?)

Now in the Aegyptische Museum "Georg Steindorff" der Universitaet, Leipzig. Inventory number 1848. Three hieratic short inscriptions, traced above and left of the figure, read : "head towards" , "flame", and "air to the oven".

Source / © Dario Nannini‎ 

 

Tout d’abord…

 

Les scientifiques subodorent que nos anciens utilisèrent un mélange constitué :

 

- De quartz évidemment,

 

- Mais également de cendres végétales !

Et cela avait une importance sinon capitale, du moins véritablement essentielle, car, comme vous le savez, celles-ci contiennent une forte concentration en sodium !

 

Un petit rappel si vous me le permettez…

Supposons que vous désirez faire plaisir à vos enfants et donc leur préparer des spaghettis par exemple ! Ainsi, lorsque vous faite bouillir de l’eau si vous y ajouter au préalable du simple sel de table, vous diminuerez automatiquement le point de fusion ! Concrètement, il vous faudra bien moins de temps et surtout d’énergie (Donc économie !) et ce afin d’atteindre le point d’ébullition de votre eau !

Nos anciens avaient-ils vraiment compris l’avantage physique quant au fait d’introduire ainsi des cendres ?

 

Ainsi…

Ils devaient avoir obtenu, fondu dans leurs creusets, un verre quelque peu grossier !

Contenant des impuretés…

Comme pouvait être du reste les bulles d’air…

 

Devaient-ils alors pilé finement le produit du refroidissement ?

Le lavaient-ils avec l’eau de l’Itéru ?

 

En tout cas…

Nous savons aujourd’hui qu’ils y ajoutaient des composés minéraux afin d’obtenir une certaine coloration !

→ La Kemet de la 18e dynastie semblait bien employer pour ces verres opacifiés finalement et bleus des cristaux d’antimoniates de calcium...

→ Cuivre (Couleur rouge)…

→ Du cobalt (Du bleu pâle, un minéral extrait dans une oasis orientale saharienne...)...

...

 

Mais nous connaissons bien d’autres preuves quant à cette fabrication…

 

http://images.metmuseum.org/CRDImages/eg/web-large/11.215.214_view_1.jpg

"Lingot" de verre : lien

Haute-Égypte, Thèbes,

Malgata, palais d'Amenhotep III...

© vwww.metmuseum.org

Source

 

La production du vrai verre semble bien apparaître en Égypte avant le début de la 18e dynastie, i.e. vers 1 500 avant notre ère : certainement importée d'Asie occidentale !

Importation de gros "lingots" de verre...

Importation d'artisans aussi... 

 

→ Comme ce chargement de lingots !

On parla alors de lingots à peau de bœuf, de lingot ox-hide, de...

Et ce au sein d’une épave près des côtes turques… La dendrochronologie semble datée le naufrage du navire autour de 1 300 - 1 315 avant notre ère à Ulu Burun ! Cependant...

L’origine même de cette cargaison nous est bien inconnue, du moins à ce jour me semble-t-il !

Un bateau daté bien avant Pi-Ramsès, probablement plus anciens de près d'un siècle…  Néanmoins... 

Les gueuses sembleraient analogues par leurs dimensions mais également si nous les comparons aux formes des creusets du légendaire site de Ramsès II !

Alors qu’en penser ?

 

Copper_Ingot_Crete.jpg

Voici un autre exemple de lingot mais celui-ci est en cuivre !

Provenance de Zakros...

Source

 

→ N’oublions pas non plus les fragments de creusets également identiques sis à :

 

- Akhet-Aton, vous savez la nouvelle capitale du pharaon Akhénaton qui régna de 1375 à 1354 avant notre ère !

 

Ainsi...

Tandis que pharaon ordonnait l'importation de verre en Égypte, comme en témoigne certaines l'inscriptions au niveau d''une tablette d'argile, il en faisait probablement déjà produire dans ses ateliers !

Du reste, l'un de ses successeurs en exporta visiblement vers l'Asie Mineure...

 

- Lisht,

 

- … 

 

Une technique qui ne fut cependant pas à la portée du tout à chacun !

 

Car comme vous le savez…

Il fallait avoir la maitrise des hautes températures !

Elles devaient être suffisamment élevées afin d’atteindre la fusion du fameux quartz, la matrice intrinsèque au sable, comme vous le savez.

 

Ainsi…

Ils firent des lingots au sein des ateliers royaux !

 

Ces derniers furent alors distribués dans d’autres « laboratoires » de transformations en quelque sorte puisque finalement ils furent ensuite refondus, refaçonnés en :

- Récipients…

- Bijoux…

- Amulettes,

- Jolies incrustations aussi,

- Décorations architecturales,

- …

 

Voici quelques ornements en verre colorés !

 

Je vous emmène maintenant au sein de la 18e dynastie...

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/03/Egypt_NK_edit.svg/512px-Egypt_NK_edit.svg.png

L'étendue de l'Égypte antique

à son apogée territoriale sous la 18e dynastie !

 

Une ère fabuleuse quant à maints domaines comme la production de verrerie !

 

Et pour preuve...

Voici quelques pièces très insolites si nous nous référons à Anna Hodgkinson, "Research Fellow", du British Museum...

 

10474689_10152571061710406_641753932868581489_n--1-.jpg

Provenance Akhet-Aton...

Source 

 

Seraient-ce des "bouchons d'oreille" ?

Une nouvelle intrigue antique ?

 

Qu'inspirent-ils à travers leurs aspects parfaitement colorés ?

En verre bien entendu...

Des boucles d'oreilles en forme de papyrus ?


Un point qui pourrait peut-être s'avérer d'importance...

Tous les exemples présents au British Museum semblent avoir un petit trou qui traverse d'ailleurs parfaitement le centre des objets !

 

Ainsi, visiblement :

 

- Sir Flinders Petrie,

 

- Horace C. Beck,

 

- ... Ils subodoraient qu'ils furent des perles voir même des amulettes et ce en raison de ce piercing !


Des perles qui auraient pu être filetés à l'horizontale ou à la verticale d'ailleurs et portées en colliers ou sur les extrémités des perruques !

Tout semble possible à ce jour…

 

De plus, comment furent-ils élaborés ?


Les chercheurs supputent qu'ils furent fabriqués en enroulant des tiges de verre en fusion autour d'une autre tige mais métallique cette fois-ci ! 

Cette façon d'opérer aurait-elle vraiment réalisée un piercing complet ?

 

Certains chercheurs suggèrent même que ce trou frontal auraient été visible si ces éléments avaient été portés au niveau du lobe percé de l'oreille !

Peut-être alors logeaient-ils une fleur fraîche ?

Rien n'est vraiment à exclure, pour le moment du moins !


Aucune preuve picturale !

 

A ce jour en tout état de cause...

 

Ce qui aurait pu alors probablement aidé à la compréhension !

 

Même le contexte des trouvailles ne semble pas visiblement orienter les chercheurs !

La plupart aurait d'ailleurs été trouvés bien individuellement...

Même pas en paires...

 

Encore bien des questions en la demeure !  

Alors, prochainement la suite...

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet... Le verre en Égypte antique ! 

 

- Les premiers objets…

- Le premier millénaire avant notre ère,

- Les sources de fondants, les premières productions,

- Une tête égyptienne en verre bleu, mais un véritable faux !

- ...

 

"Il est contraire aux bonnes mœurs

que les riches soient les seuls à employer le verre blanc,

 tandis que les pauvres se contentent de verre coloré." 

Talmud

 

 Cle de vie

  Je vous ai intéressé ?
Alors @ bientôt...

 

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  Sources... 

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

T. Rehren et E. Pusch, Science, 308, 1756, 2005.

 

Archéologie, 01/09/2005, Luc Allemand, Nadia Daki dans le mensuel n°389, page 18 

 

Cemal Pulak, "The Copper and Tin Ingots from the Late Bronze Age Shipwreck at Uluburun", dans Ünsal Yalçin (dir.), Anatolian Metal I, Bochum, Herausgeber,‎ 2000 page 138.


Cemal Pulak (trad. Ünsal Yalçin), "The Uluburun Shipwreck", dans The Ship of Uluburun, Bochum, Deutsches Bergbau-Museum,‎ 2006 page 6
.

 

   Sitographie...

 

Wikipedia   

 

Link

 

 

  Taggé avec : 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties... 

 

"Quand on étudie le passé,
il est impossible de ne pas jeter

un regard sur l’avenir’"
Arnold Toynbee

 

Clé de VIE

 

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...    

 

 

"Il faut toujours viser la lune

car,

même en cas d'échec,

 

on atterrit dans les étoiles"

Oscar Wilde 

 

 

Fichier en PDF...

 

Le pouvoir miraculeux du sable ! le verre ! (1)…En Égypt Le pouvoir miraculeux du sable ! Une matière première précieuse, aux recettes de fabrications jalousement secrètes, le verre ! (1)…En Égypte antique !


 

aimé


jean-claude 


Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Inventions et Égypte antique - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 septembre 2014 7 21 /09 /Sep /2014 23:55

ankh hiero     www.aime-free.com  

 

40.2.4_EGDP013335.jpg

Fiole datée de la période amarnienne comme le sujet de notre thématique !

Métropolitain Muséum...

Une fiole dite "à parfum" ou à "huile parfumée"...

Décorée d’une très jolie jeune fille comme vous pouvez le constater...

Une princesse amarnienne, à la longue chevelure noire...

  Source / Lien

 

Ainsi…

Nous sommes bien au sein de cette inédite et riche ère d’Akhet-Aton ! Souvenez-vous de Tel el-Amarna d’aujourd’hui…

 

L’Homme devait alors avoir atteint un tel niveau :

- D’existence, du moins je suppute cela quant à une certaine caste…

- De loisirs probablement…

- …

- De préoccupations aussi et cette fois d’ordre esthétique !

Ils jouèrent visiblement d’ingéniosités dans un domaine bien moins propagandiste,…, pharaonique si vous préférez, et ce si nous comparons à l’érection d’une pyramide…

 

Ainsi...

A contrario des prêtres qui se rasaient les cheveux afin d'atteindre une certaine pureté, probablement aussi pour palier aux problèmes des poux et autres parasites, nous voyons bien ici une autre pratique quant aux gens du peuple…

Perruques…

Cheveux longs…

Cheveux plutôt mi-long…

Cheveux tressés…

Cheveux teintés…

Cheveux avec des extensions…

 

Dès lors, lisez plutôt…

Les chercheurs auraient découvert la résultante d’une innovation tout à fait surprenante !

Vous l’aurez bien compris…

Il fut d’ordre esthétique…

 

Cependant cette "nouveauté" fut-elle d'origine :

- Cosmétique... ?

- Du domaine de la thanatopraxie ?

- ... ?


   1280px-Gebelein_predynastic_mummy_British_Museum_EA_32751.jpg

EA 32751...

"Ginger"...

Voyez ses cheveux préservés...

Momie prédynastique, Gebelein, au British Museum...

3 400 avant notre ère !

Source / Lien

 

 

Plan de l'article...

 

→ Soixante-dix types de cheveux !

 

→ Ainsi nos précieux cheveux !

 

→ Quant à la couleur des cheveux...

 

→ Et comme vous le savez déjà, nos anciens usaient du fameux henné !

 

→ Nous voilà maintenant avec une femme aux extensions de cheveux… !

 

Une femme qui ne fut cependant pas momifiée artificiellement…

 

→ 100 crânes récemment excavés et étudiés…

 

→ Les personnes à Amarna ont également aimé garder les cheveux courts !

 

Soixante-dix types de cheveux !

 

Et vous avez bien lu !

 

70 types de cheveux différents auraient ainsi été incrémentés sur une chevelure, à la base bien naturelle celle-ci…

Du reste, grisonnante visiblement…

Et teintée au henné…

 

Ainsi nos précieux cheveux !

Joann Fletcher…

Un égyptologue britannique…

De plus, il est spécialiste en analyse capillaire…

Comme vous le savez…

Les cheveux peuvent permettre de déterminer les conditions quotidiennes quant à la vie dans l’antiquité !

Les maladies…

Les régimes alimentaires…

La prise de drogue...

...

 

Bien sûr, n’oublions pas, la fameuse apparence physique !

Tout autant que la vie sociale du reste...

Car finalement…

Les cheveux représentent, encore de nos jours d’ailleurs, bien un substrat d’analyse et de fait, d’informations relativement riche !

 

Somme toute, d’autant plus cossu finalement qu’il aurait été retrouvé en un nombre relativement conséquent au niveau de corps momifiés naturellement puisque se trouvant dans le sable du désert… !

Proche de l’Itéru…

Ainsi, comme vous le savez, sous l’action combinée :

- De la chaleur,

- Voir même de la sécheresse,

- Du sable anhydre et dessiccateur tout à la fois,

- … La peau alors se desséchait naturellement, sans se décomposer, amenant une bien surprenante conservation...

Nous apportant en définitive, de nos jours, un échantillonnage dès plus diversifié en comparaison des seules momifications artificielles de pharaons, de hauts dignitaires,…

 

Quant à la couleur des cheveux...

 

Synthétiquement bien sûr, souvenez-vous :

 

→ Les asiatiques "mongoloïdes" auraient les cheveux très épais, voir même raides,...

 

→ Les caucasiens avec leurs sections rondes...

 

→ Quant aux africains, ils auraient des sections aplaties, caractéristiques des frisures,...

 

→ ... 

 

De la même manière, nos cheveux ont une certaine couleur ! Et cela en fonction de leurs pigmentations bien sûr !

Des pigments mélaniques qui les composent bien naturellement…


→ Les bruns…

Majoritairement on retrouve l'eumelanines... : pigments bruns-noirs !


→ Les blonds…

Comme les roux d'ailleurs possèdent de la phaeomelanines...  : pigments rouges-jaunes !


→ …

 

article-2030384-0D93AA6300000578-943 306x423

Source / Lien

 

Ainsi…

Au niveau des momies, le brun semble bien dominer !

Voir une le brun sombre…

Presque le noir du reste !

 

Nonobstant, il ne vous aura probablement pas échappé que véritablement il ne fut point rare du tout de rencontrer :

 

- Des châtains clairs,

 

- Et même des cheveux blonds ! Oui, vous avez bien lu, des cheveux blonds !

 

- Des roux aussi… !

Souvenez-vous à cet effet de la nécropole de Gebelein située au sud de Thèbes…  

Et surtout de cet homme…

Qui fut d’ailleurs certainement assassiné au moyen d’un objet tranchant si nous nous référons aux lésions dans le dos !

L’homme de Gebelein dénommé Ginger, car il avait bien les cheveux roux comme d’ailleurs, bien plus-tard, le grand Ramsès II…

 

1024px-Egyptiskgrav.jpg

Période prédynastique…

Un corps momifié naturellement et plusieurs poteries !

Vers 3400 avant notre ère !

Plus de 5400 ans…

 Tombe avec poterie badarienne découverte à Hiérakonpolis.

British Museum.

Voyez nous sommes en pleine momification naturelle !

Source / Lien


Et comme vous le savez déjà, nos anciens usaient du fameux henné !

 

Ainsi, souvenez-vous du grand pharaon Ramsès II, il semblait déjà à son époque jouer avec la cosmétique et vouloir même cacher ses cheveux blancs…

Et cela au moyen de ce colorant !

Le henné…

Koper…

Kwpr "prononcer kuper", du démotique qwpr…

 

 henne910.jpg

Un buisson de henné...

b3.t kwpr.

Source / Lien

 

Ainsi souvenez-vous de ce texte destiné à être prononcé pendant les rites funéraires, un père qui devait bien s’adresser à sa fille défunte, dénommée Tanaweruow :

Papyrus Harkness...

61 après notre ère...

col. I, 12–20.

"Ton henné (kwpr), fais-le boire.

Ta laine parfumée, expose-la au vent.

Expose la rose au vent du nord.

(. . .) 

Un buisson de henné (b3.t kwpr) poussera là où s’effectuera ta traversée...

(...)
Si tu désires du parfum, le buisson de henné... "  

 

Alors le Lawsonia inermis, le henné, avec sa coloration bien typique, croissait en fait bien en abondance sur les rives de l’Itéru !

Orangée…

Brillante… Ainsi, Dioscoride et Pline l’Ancien, dont les informations se recoupent visiblement en grande partie, décrivaient tous deux un arbuste odoriférant réunissant toutes les caractéristiques de la Lawsonia !

 

Nous voilà maintenant avec une femme aux extensions de cheveux… !

 

Nous sommes au sein de l’ "Amarna project" et de fait de la fameuse et légendaire nouvelle capitale du pharaon Akhenaton

Avec l’archéologue Jolanda Bos et un article publié récemment dans le Journal of Archéologie égyptienne...

Et ce sous la direction de Barry Kemp… 

 

Une femme aux cheveux grisonnants et de fait d’un certain âge…

Qui de plus est, elle devait être bien teintée au henné…

Mèches…

Colorations… Quel modernisme finalement !


Une momie de femme comportant 70 extensions de cheveux différents

Des mèches situant du noir au brun…

Et cela évidement en plus de sa chevelure naturelle puisque nous sommes bien en présence d’allongements, de bien longues annexes capillaires...

 

  armana-egypt-hair.jpg

Une femme de 3 300 ans...

Elle devait avoir une coiffure bien complexe !

70 extensions de cheveux...

© Jolanda Bos et Lonneke Beukenholdt.
Source
/
Lien

 

Une femme qui ne fut cependant pas momifiée artificiellement…

 

Cela permet de statuer sur son rang social...

Elle ne devait probablement pas faire partie de la caste des privilégiés ! (?)

Fut-ce alors une pratique imposée par Akhenaton,…,  sait-on jamais ! (?) En fait, elle fut visiblement et simplement enveloppée dans "une sorte tapis" !

 

Selon Jolanda Bos…

Les chercheurs découvrirent une entité agrémentée...

 

"Elle portait une coiffure très complexe,

avec approximativement 70 extensions de cheveux fixés en plusieurs couches.

Les extensions quand à elles sont de poids et de taille différentes"

 

Elle fut inhumée dans une nécropole proche de l’ancienne cité d’Akhet-Aton, près de l’Itéru, mais cependant en pleine zone désertique !

Une ère ou fut exacerbé le culte d’Aton comme vous le savez, avec le disque solaire !

 

La ville fut-elle abandonnée comme notre défunte ?

Comment s’appelle-t-elle ?

Quel âge avait-elle lorsque le monde d’Osiris l’appela ?

Avait-elle une profession ?

Une fonction ?

 

En tout cas sa spécificité semble bien avoir été sa coiffure !

 

  Egyptian_woman-3.jpg

© Jolanda Bos et Lonneke Beukenholdt.
Source /
Lien

 

100 crânes récemment excavés et étudiés…

 

Bien sûr réalisés par l’archéologue Jolanda Bos !

 

Nous sommes toujours dans les cimetières d’Akhet-Aton…

Et parmi ce vaste "échantillon" de défunts, seulement 28 auraient conservés des cheveux…

 

Voici donc un point important pour la compréhension de cette société au sein de cette période d’Akhet-Aton quant à la diversité ethnique en particulier ! Les chercheurs purent ainsi y remarquer une forte variabilité des types de cheveux !

 

Des cheveux :

 

- Très souvent tressés…

 

"Toutes les tresses trouvées dans les coiffures étaient simples,

à trois brins,

 pour la plupart 1 cm [0,4 pouces] de large,

avec des brins d'environ 0,5 cm [0,2 pouces] tressés"

 Jolanda Bos…

 

- Noirs et rès bouclés…

 

- Bruns et raides…

Avec des "anneaux" qui auraient pu se situer au niveau des oreilles ! Un style qui semble avoir été une sorte de mode au sein de la nouvelle cité !

 

- …

 

Les personnes à Amarna ont également aimé garder les cheveux courts !

 

"Les tresses font souvent pas plus de 20 cm de long

 [7,9 pouces],

ce qui laisse les cheveux à la longueur de l'épaule à peu près"

Jolanda Bos…

 

Cependant…

 

"Les cheveux les plus long sont composés de plusieurs couches

avec des extensions d'une longueur d'environ 11,8 cm

[30 pouces]."

Jolanda Bos…

 

Il semblerait bien qu’ils graissaient leurs cheveux, certainement afin de les maintenir ! (?)

Etait-ce de la graisse animale ?

Post-mortem ? 

 

amarna-extension-jolanda-bos-rot-298x198.jpg

© Jolanda Bos, Lonneke Beukenholdt.

Source / Lien

 

amarna-extension-jolanda-bos.jpg

Sur les cheveux vous remarquerez les restes d'un tissu !

Une sorte de "bonnet" ?
© Jolanda Bos, Lonneke Beukenholdt.

Source / Lien

 

Comme vous le voyez, les études sont loin d’être abouties…

Alors…

Prochainement la suite, probablement...   

 

 Cle de vie

  Je vous ai intéressé ?
Alors @ bientôt

 

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  Sources... 

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse 

 

Balout, L., C. Roubet & C. Desroches-Nlecourt, 1985, La Momie de Ramsès II : Contribution Scientifique à l’Égyptologie, Éditions Recherche sur les Civilisations. 


Desroches-Noblecourt, Ramsès II, la véritable histoire, Pygmalion, 1997

 

 

   Sitographie...

 

Wikipedia  

 

Link 1

 

Link 3

 

 

  Taggé avec : 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Kemet

 

 

"Quand on étudie le passé,
il est impossible de ne pas jeter

un regard sur l’avenir’"
Arnold Toynbee

 

Clé de VIE

 

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...    

 

 

"Tiens-toi écarté du rebelle,

ne t’en fais pas un ami.


Lie-toi d’amitié avec un homme

rigoureux et juste,

 dont tu auras observé les actions."

Ani 

 

 

Fichier en PDF...

 

Une découverte surprenante ! Quand l’ingéniosité fut mUne découverte surprenante ! Quand l’ingéniosité fut mise aussi au service de la beauté… En Égypte antique !

 


 

aimé


jean-claude

Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Nouvelles de 2014 - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 17 septembre 2014 3 17 /09 /Sep /2014 23:55

ankh hiero     www.aime-free.com  

 

Une ère pharaonique bien riche…

Ainsi...

Au sein de cette thématique nous aurons au moins cet objectif de vous le démontrer !

En partie du moins...

 

12-03a-BH03-11.jpg

Admirez ce dessin, cet âne...

BH03-11...

Hypogée de Khnumhotep II. 

Il prit ses fonctions de maire en l'an 19 d'Amenemhat II...

Il pratiqua également sous le règne de Sésostris II...

BH3, $nmw-Htp... 

Source / © lien


Un animal qui fut considéré au Moyen-Empire comme Sethien...

 

Préambule... 

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet !

Si cela vous est nécessaire !

 

Pour en savoir davantage sur le Moyen Empire, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

 

Qu'avons-nous donc découvert, sur ce sujet, dans les premiers articles sur cette thématique ? 

 

Tout un programme... !

Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 : le Moyen Empire encadré par les périodes les plus noires !

 

→ Article n°2 : de graves problèmes de successions...


→ Article n°3 : "Celui qui a unifié les Deux Terres"...


Egypte_louvre_248b_sceau.jpg

Admirez ce sceau-cylindre...

Source / Lien

  Découvert dans le coffret à sceaux du pharaon Nebhepet-Rê Montouhotep II.

L'un d'eux possède encore sa monture permettant de le rouler sur les documents à cacheter !

Moyen Empire...

Bronze, argent, électrum...

Louvre, 1er étage, vers 2033 à 1710 avant notre ère, salle 23...

 E 25688, E 25687, E 25686... 

 

Plan de l'article...

 

→ La richesse commence peut être par ce genre de symbole ?

 

→ Le difficile exercice du pouvoir... 

 

La richesse commence peut être par ce genre de symbole ? 

  h2_20.3.12.jpg

Source / Lien  

 

Vous l'aurez bien compris...

Nous sommes en présence d'un modèle de grenier !

 

Une sorte de maquette qui fut du reste découverte au sein d'une chambre cachée dans l'hypogée de Meketre !

Thèbes ouest au sein de la Haute-Égypte...

Dans le cirque bien proche des temples de Deir el-Bahari...

N° 280...

Celle d'un haut dignitaire qui visiblement commença sa carrière sous le règne de Mentouhotep II...

 

http://egyptin3dimensions.blogs-de-voyage.fr/wp-content/blogs.dir/34071/files/2009/09/1714896671.jpg

Voici le fameux temple de Montouhotep II...

Source / Lien

 

Et, comme vous le savez, nous sommes là au sein de la 11e dynastie ! Elle commença donc à régner sur la cité de Thèbes et ce dès 2 130 avant notre ère, parallèlement à la 9e et 10e dynastie d’Hiérakonpolis - Memphis. Cependant, il semblerait bien que Meketre aurait également connu le début de la suivante, la 12e…

 

Ainsi, dans son hypogée nous pouvons admirer un ensemble de modèles parfaitement détaillé du reste de :

- Tissage,

- Menuiserie,

- Production alimentaire,

- On peut même y voir des scribes égyptiens,

- ... Cela devait probablement être destiné à l'esprit de Meketre afin qu'il puisse s'épanouir dans sa deuxième existence, éternelle celle-ci, l'au-delà, l'Amdouat !

 

Ainsi Wah...

Cet autre personnage que nous avons un peu effleuré au cours de cette thématique fut bien certainement le responsable de l'enregistrement des biens apportés aux greniers de Meketrê lui-même !


  h2_20.3.11.jpg

Lien  

 

Le difficile exercice du pouvoir...

 

Amenemhat I fut bien le fondateur de la 12e dynastie...

Ce pharaon fut du reste vizir sous le règne précédent, il devait être de plus un sage ! 

 

Ainsi...

Il semble avoir appris son métier de souverain dans les allées même du pouvoir. Il a notamment dirigé dans les carrières de l'Ouadi Hammamat de grandes campagnes d'extraction de pierres qui avaient visiblement affirmé son sens de l'autorité mais aussi de l'organisation !

 

Devenu lui-même souverain...

Il en usa parallèlement avec son fils, le futur Sésostris I, qu'il forma très tôt au difficile exercice du pouvoir suprême !

 

Pour l'initier au métier des armes...

Comme à l'exercice des grands commandements certainement...

Il lui confia alors la direction des armées !

En Asie...

Nubie...

Et en Libye...

 

A celui qui devait être un jour probablement son successeur, Amenemhat apprit aussi à méditer les leçons de l'histoire. Ainsi, il conta probablement l'épisode de cauchemar que fut cette sinistre période pendant laquelle, le pouvoir vacant et du reste Kemet toute entière, faillit bien périr...

 

De tout cela...

Sésostris I gardera certainement le souvenir ! Je subodore que pendant toute la durée de son règne, il aura certainement été hanté par la crainte d'une nouvelle partition du royaume !

Au point de transférer sa capitale de Thèbes à Lisht, en Moyenne-Égypte !

 

En s'établissant de fait au centre...

A égale distance du sud et du nord comme vous pouvez le constater...

Il put diriger plus efficacement les réformes qu'il mit en place afin de consolider l'autorité de l'État.

 

Ainsi...

Il pouvait aussi surveiller l'exécution de ses directives à travers une administration compétente et zélée bien sûre, qu'il aura probablement et entièrement réorganisée !

 

Car l'une des raisons qui expliquerait la prospérité de ce Moyen Empire tiendra en effet à l'abolition des privilèges scandaleusement étendus dont bénéficiaient les monarques et au contrôle plus étroit de leurs actions.

Parallèlement...

Une réforme cadastrale vint fixer de nouvelles limites aux normes qui devaient permettre une meilleure administration des provinces...

 

Cependant voilà...

Il vous faudra attendre, un peu, afin d'en connaître prochainement la suite...   

 

 

 Cle de vie

  Je vous ai intéressé ?
Alors @ bientôt

 

 

 

Désinences... prochainement sur le même sujet... le Moyen Empire...

 

- Le difficile exercice du pouvoir,

- Un souverain austère et majestueux,

- Des frontières solidement gardées,

- Voici le temps des assassins,

- Celui qui avait unifié les Deux Terres",

- L'âge d'or Sésostris,

- L'esprit artistique s'épanouit,

- ... 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

  Sources... 

 

L'âge D'or De L'égypte - Le Moyen Empire de Dietrich Wildung.


Wildung-D-L-age-D-or-De-L-egypte-Livre-845790648_ML.jpg  

 

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003


Dominique Valbelle, "L’Egypte ancienne, les secrets du Haut-Nil" 

 

Audran Labrousse et Jean Leclant, Les Reines Ânkhnespépy II et III (fin de l'Ancien Empire) : campagnes 1999 et 2000 de la MAFS, De Boccard, Paris, 2001.

 

Ipouser, Les Admonitions d’un Sage, cité par J. Pirenne dans Histoire de la civilisation de l’Egypte ancienne, tome I, Editions de la Baconnière, 1961.

 

Cheikh Anta Diop, Civilisation ou Barbarie, Editions Présence Africaine, 1981. 

 

 

   Sitographie...

 

Wikipedia  

 

  Taggé avec : 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Kemet

 

Pharaons et personnalités en Égypte antique...

 

Paradigme Égypte Antique...  

 

"Quand on étudie le passé,
il est impossible de ne pas jeter

un regard sur l’avenir’"
Arnold Toynbee

 

Clé de VIE

 

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...    

 

 

"Marcher comme une feuille morte

 

tombée de l'arbre que le vent emporte,

sans savoir

si c'est le vent qui vous porte

ou

si vous portez le vent...

Michel Jourdan

Fichier en PDF...

 

Moyen Empire (4)Ce fut bien le temps de l'équilibre, le Moyen Empire et le difficile exercice du pouvoir... (4)

 


 

aimé


jean-claude

Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Kemet - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 septembre 2014 2 09 /09 /Sep /2014 23:55

ankh hiero     www.aime-free.com 

 

En dépit d’une jeunesse bien visible, le netjer Ched fut bien une divinité protectrice !

Un physique qui annonce effectivement l’enfance…

 

Tout aussi paradoxale certainement fut bien sa capacité inhérente quant à la maîtrise des animaux sauvages ! D’autant plus qu’il semblerait bien qu’il eu une unique vocation, celle de les dompter !


http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a3/Maler_der_Grabkammer_des_Amenemh%C3%AAt_003.jpg

                                             Chambre funéraire d'Amenemhat...

Officier de haut rang dans le règne de Thoutmosis III. 

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur ce netjer Ched, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

 

Qu'avons-nous donc découvert, à ce sujet, dans l'article précédent ? 

 

Tout un programme...

Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 : il fut cette divinité enfant protecteur des bêtes sauvages... 

 

  25199_e024772.001.jpg

Le jeune netjer Ched qui visiblement devait chasser...

"Le sauveur".
Vers 1200 à 800 avant notre ère...

Ce type de stèle préfigurait visiblement les stèles "D'Horus-sur-les-crocodiles". 

© Musée du Louvre.

N524.

© G. Poncet.

  Source / Lien 

 

Plan de l'article... 

 

→ Bien souvent…

 

→ Voyez cette stèle...

 

→ Un netjer enfant et guérisseur… 

 

Ched ? Horus ? Ched-Horus ?  

 

Bien souvent…

 

Vous verrez notre netjer maîtriser non seulement des animaux sauvages comme nous l'avons déjà mentionnés, mais bien plus précisément et ceci de la main droite, une gazelle !

 

Carter_vii_1_11m.jpg

Gazelle dorcas...

Gazella dorcas...

Un album des aquarelles de Howard Carter d'oiseaux et d'animaux...

Carter SMS. vii.1

Source  / Lien

 

Si comme vous le savez l’animal est bien loin d’être dangereux, le mâle fut cependant considéré comme étant Séthien !

Thyphonien, se souvenir alors à cet effet de Plutarque...

Et par conséquence il fut véritablement considéré comme ayant été maléfique aux yeux de nos anciens…

 

Souvent domestiquée...

Elles furent particulièrement nombreuses le long de cet Itérou et particulièrement dans cette vaste région qui correspondait à la première cataracte !

 

A la manière peut être du chacal...

Notre gazelle fut un des animaux de la frange désertique !

Proche du reste des Hommes mais appartenant aussi à l'univers de Seth ! On l'associa d'ailleurs bien à la netjeret Hathor, cette divinité qui finalement devait avoir un tempérament bien changeant...

Tantôt séductrice...

Voir même protectrice...

Tantôt dévastatrice... Souvenez-vous, ce fut bien avec du lait de gazelle qu'Hathor rendit la vue à Horus !

 

Pour mémoire...

Cet animal fut également celui d'Anoukis, vous savez cette divinité d'origine nubienne ! 

 

Voyez cette stèle...

  x200_20527_e008177.001.jpg

Râmès rendait ici visiblement un hommage à...

Horus,

Isis,

et au netjer Ched !

Département des Antiquités égyptiennes du Louvre, E 16343.

Salle Sully, n°28, vitrine n°6...

Source / © F. Raux / Lien 

 

Une stèle qui provient d'un personnage dénommé Râmès !

 

Un scribe...

Il exerçait son art au sein des ouvriers des hypogées royaux et ceci sous le règne du grand pharaon Ramsès II !

De l'an 5 à 38 au moins...

De plus...

Il semble avoir eu également la responsabilité d’avoir été le "Chef des travaux à l'ouest de Thèbes" ! C'est ainsi que je subodore qu'il devait superviser le travail de l'équipe...

 

Moult monuments furent inscrits ainsi à son nom !

Chapelles divines...

Hypogées...

Statues...

Stèles... Tous trouvés à Deir el-Médineh !


"Adorer Horus, le grand dieu,

se prosterner devant Isis, dame du ciel,

souveraine des Deux Terres,

qui met les dieux au monde,

dame des archives,

exalter Ched aux nombreux aspects,

pour qu'ils m'accordent leur faveur,

ma bouche étant juste,

pour le ka du scribe de Set-maât, Râmès."

 

Un netjer enfant et guérisseur…

 

Le sauveur...

 

Il se devait de protéger nos anciens envers les morsures venimeuses des animaux comme les scorpions, des serpents...

 

"Ceux qui sont de la terre"
jmy. w t3

 

 

 

I12.png        I13.png     I14.png

 

Il fut donc un guérisseur vis-à-vis des animaux vénéneux !

 

Nous sommes au Nouvel Empire !

 

En fait...

Ses attributs furent tellement proches de ceux d'Horus l'enfant qu'il finit par être assimilé !

Horus-Shed…

 

D'ailleurs, il fut de la même manière identifié à Harpocrate...

 

Ainsi, souvenons-nous...

Son culte fut particulièrement développé dans le légendaire village ouvrier de Deir el-Médineh...


Rames.jpg

Voici donc notre Ramès en personne ! 

Source / Lien 

 

  20581_e006522.002.jpg

Sur ses épaules nous voyons les cartouches de Ramsès II, de Thoutmosis IV et d’Horemheb !

Il est probable qu’il soit né sous ce dernier souverain…

Râmès fut en début de carrière scribe du temple "de millions d'années" de Thoutmosis IV…

Source / Lien

 

Ched ? Horus ? Ched-Horus ? 

 

En dehors de ce rôle prophylactique, préservant des dangers, que savons- nous de
Ched ?

 

Pas grand-chose à vrai dire...

 

Et les égyptologues de se demander même si ched ne serait pas en vérité Horus... "Le sauveur Horus"... !

 

On trouve en effet parfois la particule shed, qui souvenez-vous semble bien signifier "sauveur" accolée au nom d'Horus.

 

Une construction qui pourrait alors souligner le caractère sacré et la faculté divine dont Horus se trouverait pourvue : à savoir celle d'éloigner les ennemis de Kemet. Ched incarnerait alors cette faculté d'Horus à défendre son pays. Au point que l'on a pu parler de Ched-Horus...

 

Mais voilà...

Il vous faudra attendre, un peu, afin d'en connaître prochainement la suite...   

 

Désinences... prochainement sur le même sujet... La divinité Ched...

 

- Ched en vogue sous la 18e dynastie…

- Ched dans le royaume d’Aton…

- ... 

 

Temple-de-Hathor-a-Denderah--bas-relief--le-neter-Ihy-p.jpg

Dans le temple de sa mère divine, celui d'Hathor, sis à Dendérah !

Un bas-relief du netjer Ihy, un autre nerjer enfant...

 (Associé aux fêtes hathorique il fut "le joueur de sistre" ou "le musicien").

 

  Clé de VIE

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

Sources...

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière


Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.


Nadine GUILHOU - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

(1)  Le dieu Ched. L'évolution de son culte dans l'ancienne egypte. Bulletin de l'institut d'Egypte XIII , 1390 -1931, page 67 à 84.


Sydney H. Aufrère, "Serpents, magie et hiéroglyphes", Enim 6, 2013, p. 93-122.

 

Sitographie... 

 

 

Taggé avec...

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique...

 

Clé de VIE


Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

"Fais du jour une fête.

 

Oublie tout Mal,

songe au Bonheur jusqu'à ce vienne le jour

tu aborderas le pays qui aime le Silence"
Chant du harpiste dans la tombe de NeferHotep

 

 

Fichier en PDF...

 

Ched... ! (2) En Égypte antique !Il fut cette divinité enfant protecteur des bêtes sauvages, Ched ? Horus ? Ched-Horus ?... ! (2) En Égypte antique ! 

 

aimé

 

jean-claude


Vie, Santé, Force ! 

(V.S.F) 

Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Netjerou, netjerout en Égypte antique - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 8 septembre 2014 1 08 /09 /Sep /2014 15:15

ankh hiero   www.aime-free.com

 

Bonjour,    

Veuillez trouver ci-dessous les dernières publications du blog d'Aimé j-c... 

 

Depuis de nombreux mois maintenant...

J'ai essayé de palier à maints petits soucis quant à la plateforme "Overblog" qui héberge normalement mon blog... Aujourd'hui un nouveau paramètre semble être apparu, à savoir l'impossibilité d'éditer une newsletter ! 


Ainsi...

Je continue d'éditer, pour le moment, au moyen de la plateforme d'Overblog et ce sous le domaine que vous connaissez à savoir www.aime-free.com... 

 

Cependant...

La seule chose pérenne en notre monde étant bien le changement et en appliquant l'adage qui aurait tendance à signifier que prévoir c'est finalement pouvoir...


J'ai donc ouvert un site...

Et par conséquence un nouveau domaine http://www.aime-jeanclaude-free.com. Tout cela, dans l'objectivité première d'en maîtriser davantage les paramètres tout en ouvrant un caractère potentiellement évolutif... ! La contrepartie s'exprime à travers le fait que tout étant perfectible, le site est pour le moment en perpétuel évolution, en construction finalement...  

 

De ce fait...

Vous découvrirez alternativement des articles édités au sein des deux domaines pour un temps non encore bien défini...

 

vallee-des-nobles-Orfevres-au-travail.jpg

Vallée des Nobles...

Hypogée 181 d'Ipouki et Nebamon...

Ils construisirent une dernière demeure digne des tombes voisines, les nobles !

 

Nous sommes au sein d'une période de renouveau artistique ! Alors, voici un très beau fragment d'une peinture murale...

Voyez...

Deux artisans sculpteurs semblent exercer leurs métiers à la nécropole royale de Thèbes ! Nous sommes effectivement, comme vous le savez, sous le règne d'Aménophis II, au sein de la 17e dynastie... Onze artisans semblent œuvrer dans le domaine des netjerou à travers ce métal fort précieux, même de nos jours, c'est à dire l'or !

Scribe...

Garant des céréales...

Nebamon semble visiblement préparer avec un grand soin comme il se devait son hypogée. Ce dernier qu'il devait du reste partager avec Ipouki ! 

 

5c90a9dd

En attendant et en espérant que vous prendrez autant de plaisir à lire mes textes

que j'en ai eu à vous les écrire !    

1505455_10203484868350961_85408442_n.jpg

 

Fichier en PDF...

 

newsletter du 07092014 newsletter du 07092014  



  a3.jpg

"Ashmolean Museum, en 2012 : une des plus belles collections égyptiennes."

"Le fameux conte de Sinouhé."

Source /   Lien  


L'histoire des aventures de Sinouhé est probablement considérée par les égyptologues comme l'une des œuvres les plus célèbres !

Autant dire un excellent exemple de la littérature égyptienne de l'époque pharaonique ! Cependant, je subodore que nos anciens n'avaient jamais visé à l'objectivité d'un récit proprement historique...

Un personnage narationnel...

Autobiographique en vérité...


L'histoire débuta vraiment lorsque l'héritier du trône de Kemet, le prince Sésostris, partit guerroyer contre les Libyens en compagnie du fameux personnage que fut Sinouhé...

Ainsi, l'élément vraiment déclencheur fut cette mort subite (Malheureusement cela est bien souvent ainsi !) autant que brutale d'ailleurs et ce, du pharaon Amenemhat, père de Sésostris...


Sinoué...

Les années passèrent, il fut alors bien âgé !

De plus...

Un opposant riche tout autant que puissant vient de mourir ! Et cela des propres mains du personnage même de notre thématique...

Ainsi vint-il à prier les netjerou afin de pouvoir rentrer enfin dans son beau pays, Kemet !


"Que Dieu ai pitié de moi .

Qu'il écoute la prière de son serviteur si éloigné de chez lui !..

Puisse le roi m'accorder miséricorde.

Pourrais je être conduit jusqu'à la cité de l'éternité !"

  M. Lichtheim, Ancient Egyptian Literature, Volume I: The Old and Middle Kingdoms,

1973, p 222.


Sinouhé...

Et l'histoire d'un ressenti profondément ancrée, celle du mal du pays ! 

 
Un des papyrus de Sinouhé...

missing

12e dynastie.

Musée de Berlin

Source / Lien

 

fleche_detouree.jpg   Lire l'article en ligne…

 




  220px-Imiut_fetish.svg.png

Le fétiche d'Imiut fut bien un symbole énigmatique !

Uni bien sûr à Osiris...

Il symbolisait visiblement une peau d'animal décapitée

et

attachée à un poteau inséré dans un bocal.

Souvent par paires !

 Source Lien 


"Deux nébrides sont visibles sur le sol du pavillon.

Chacune se compose d'un vase,

duquel émerge un pieu rappelant les montants d'une cabine de bateau.

Autour est attachée une outre faite d'une peau de bête dont la tête et les pattes postérieures ont été enlevées.

Les pattes antérieures sont attachées au pieu,

tandis que l'extrémité de l'outre se prolonge en une sorte de tire-bouchon terminé par une fleur de lotus ouverte.

Selon Moret,

il s'agirait de l'outre-shed du pressurage du raisin dans les scènes de vendange,

autre expression du sang d'Osiris.

Dans cette peau s'opèrent les mystères de la gestation."


  imiut.jpg

  Voyez, Osiris est flanqué de deux fétiches Imiut...
Hypogée de Sennedjem...

Source Lien   

 
La divinité est bien entourée de symboles, ceux de la Renaissance !

Voici Osiris !

Souverain des défunts comme vous le savez, netjer de la fertilité, c'est bien une de ses caractéristiques... Avec sa couronne surmontée par le disque solaire.

 

Voyez également :

- Le fléau...

- Le "bandage" serré à la manière d'une momie...

- Le visage, et les mains sont de couleurs verts relatifs à la renaissance !

- Vous aurez alors remarqué, bien évidemment, l'objet de cet article ! Ainsi de chaque côté du netjer se trouve disposé les deux fétiches Imiut, comme d'ailleurs l'oeil d'Horus afin de voir le monde extérieur...

   cliquer ici    Lire l'article en ligne…    

 

 




Un visage peint en rouge-brun...

Une spécificité finalement aux hommes de cette ancienne Kemet ! 

 

Egypt_mummy_ct_02.jpg

Source / Lien

 

Le corps quant à lui est décoré d'un motif en forme de losanges !

Probablement cela devait-il imiter une sorte de filet de perle que l’on voit disposé sur d'autres momies ?

Ou alors des plumes ?

Des étoiles ? 

... ?

 

"L’embryon occupait une place toute particulière en Egypte ancienne.

Dans les papyrus médicaux et magiques, des formules cherchaient concrètement à le protéger ainsi que sa mère durant la grossesse et l’accouchement.

Il bénéficiait, en même temps que la femme enceinte,

de la protection de divinités majeures comme Bès,

Thouéris (Taweret) et Serket.


D’autres divinités,

Isis, Hathor et Nout, davantage en relation avec la fécondité et la naissance du jeune dieu solaire, étaient également importantes pour la naissance dans l’ici-bas, comme la renaissance dans l’au-delà.

Deux embryons de quatre et sept mois ont été retrouvés dans la tombe de Toutankhamon, momifiés avec soin et placés dans de petits sarcophages royaux. Le prince Amon-Her-Khepshef, fils de Ramsès III, né prématurément, a reçu une tombe magnifique dans la vallée des reines.


Ces momies d’embryons royaux traduisent bien le degré de sollicitude à leur égard.

D’autres témoignages plus tardifs, comme les embryons placés dans des statuettes en forme de Bès, laissent penser que l’enfant était considéré comme une personne à part entière dès le stade foetal.


Enfin,

le dieu solaire Rê, de même que tous les défunts, devaient connaître une régénération et une renaissance sur le modèle terrestre et humain: pour atteindre l’éternité, les croyances font du mort un nouvel embryon solaire accueilli par la déesse du ciel qu’elle se charge de remettre au monde dans l’au-delà.
 

Isis, Hathor et Nout ont en commun ce rôle dans la renaissance, d’où leur présence sur les couvercles des sarcophages.

Les croyances égyptiennes ont ainsi fait de l’embryon une étape obligatoire à toute renaissance qu’elle fut divine ou humaine."

Source

Admirez alors ceci...

Cela a plus de 5 000 ans !

                                                  l'enfant à la tresse - ivoire 3 cm Nagada II 3 500 - 3 200

L'enfant à la tresse en ivoire.

 3 cm Nagada II.

 3 500 à 3 200 ans avant notre ère...

     Lire l'article en ligne… Cliquer-sur-l-adresse.gif

Sur le nouveau site...

 




http://labalancedes2terres.free.fr/IMG/jpg/AN00311859_001_l_1_.jpg

Vers 3400 avant notre ère...

Une dernière demeure datant de la période pré-dynastique,

contenant un corps et plusieurs poteries badariennes !

  Hiéraconpolis, British Museum.

Habitant dans des maisons rectangulaires et solides,

les Égyptiens bâtirent à cette époque les premières cités d’Égypte.

(Nekhen, Eléphantine,... ).

Source


Les scientifiques devaient bien le suspecter !

Sans pour autant en avoir une preuve quelque peu formelle...

Ainsi...

Et probablement pour la première fois d'ailleurs...

Des preuves véritablement scientifiques semblent bien démontrer que les Égyptiens préhistoriques connaissaient déjà quelques techniques afin de préserver les organes autour de 4 000 avant notre ère ! C'est à dire pas moins de 1500 ans avant que la momification artificielle ait censé avoir commencé...


Auparavant, et cela de façon bien traditionnelle...

Les chercheurs subodoraient, en tout cas officiellement, que ce devait être une ère correspondant à l'existence de momifications naturelles ! Et ce, par desséchement au sein d'un sable chaud, anhydre,...


La momification artificielle devait, jusqu'à présent avoir débutée aux environ de 2 500 ans avant notre ère avec :

L'enlèvement des organes internes, exception du cœur comme vous le savez...
L’éviscération...

Le dessèchement des tissus mous...

Au moyen d'agent de déshydratation avec le sel de natron,... 

L'applications de substances bactéricides...

Baumes...

Résines...

Graisses...

Huiles... 

http://ferrelljenkins.files.wordpress.com/2009/06/horse_skeleton_tel-daba-t.jpg?w=500&h=345 

Voici un squelette de cheval Hyksôs découvert à Tell el-Daba !
Les chevaux auraient été introduits en Égypte par les Hyksos.

L'emplacement de la sépulture près du palais du roi Hyksos Khayan suggère que cette jument était un animal de compagnie du souverain !

  © Archäologisches Österreichisches Institut (OAI) Kairo...

Source 

 

fleche_detouree.jpg    Lire l'article en ligne…

 




  10600375_314112002105155_4392837731387607565_n.jpg

Source 

 

"Je suis celle qui préside aux écrits"...


Une netjeret bien discrète finalement ! Paradoxalement peut être, elle tenait visiblement une place d'importance et ce dans le domaine théologique bien sûr ! Ainsi, pharaon avait bien sa destinée prédite par notre déité dont du reste elle avait ce devoir de tout mémoriser...

Une vrai archiviste en somme...

De plus intellectuelle...

Ainsi elle semble bien avoir et cela fort rapidement été liée à son grand homologue que pouvait être le netjer Thot !

 

Elle est parfaitement reconnaissable par sa tenue même ! Souvenez-vous de cette peau de panthère qui recouvrait sa robe bien moulante du reste. En fait, sa tenue semble bien unique elle lui est propre !


Cependant nous devons remarquer que les représentations de notre divinité est particulièrement rare...
 

10593091_314112082105147_591958958539567722_n.jpg

Source 

   cliquer ici   Lire l'article en ligne…       


 

  sennefer.jpg

Hypogée de Sennefer...

Source 

 

Un travail stupéfiant quant à cet artisan...

De fait, bien souvent, nos anciens nous transportent d'admirations devant leurs réalisations !

 

Vous l'aurez bien remarqué, il est des statues comme celles de :

 

- Rahotep,

 

- Ainsi que de son épouse Néfret, au musée du Caire, dont le sculpteur ainsi que le peintre d'ailleurs se sont visiblement unis afin de nous donner un extraordinaire ressenti de réalisme !

Deux entités, qui comme vous le savez, possèdent des yeux incrustés de cristal ! Ils ont l'air si vivant, avec un tel niveau de réalisme, que les ouvriers qui les découvrirent prirent véritablement peur et s’enfuirent en les apercevant la première fois...

 

Ainsi notons que les couleurs furent bien naturelle évidemment, minérale ou bien végétale...

Mélangées certainement à du blanc d’œuf, de l'eau,..., et ce afin d'atteindre un meilleur étalement et une parfaite fixation...

Des ocres pour le jaune...

Le rouge...

Le brun...

Des composés à base de cuivre pour faire le bleu comme le vert du reste...

Du calcaire pour le blanc...

Du charbon de bois pour le noir...

La décoration intérieure, qu'elle fut-elle alors... ?


  1352916132--2400--2060-sarcophage-de-la-reine-kaouit-deir-e.jpg

Sarcophage de la reine Kaouit de Deir el-Bahari...

Elle fut représentée sur son sarcophage de pierre lors de sa toilette !

Complexe de Montouhotep II.

11e dynastie...

Source 

Lire l'article en ligne…  Cliquer-sur-l-adresse.gif



4133804404b2b3627c8a1.jpg

Sarcophage de Qurna, sis à Edimburg, trouvé par Petrie en 1908.
Il n'était pas dans un hypogée, mais dans un trou, enterré avec plusieurs objets (pots, pots en filets, caisse en bois,...).

Le/la propriétaire m'est totalement inconnu(e), certainement royal ! (?)

Cependant nous pouvons y observer, sur le torse la netjeret Nekhbet !

Style rishi...

27e dynastie...

Source / Lien 

 

Elles furent bien "les deux maîtresses"...

"Les deux dames"...

Elles devaient du reste bien introduire le nom de Nebty, le deuxième de la titulature comme vous le savez de pharaon...

 

Ainsi il y avait :

 

- Ouadjet...

Bouto...

Une netjeret cobra bien originaire de la ville de Bouto, vous savez, au nord du delta de l'Itéru, la protectrice de la Basse-Égypte !
 

- La netjeret vautour Nekhbet symbole de Haute-Égypte !

Toutes deux formaient ainsi un véritable symbole redondant quant aux deux terres, le nord et le sud, liées au nom de pharaon bien sûr ! Toutes deux présentes sur le diadème du souverain...

Au sein des temples...

Comme des hypogées du reste...

  nekhbet_ramses3.jpg

Nekhbet...

Sur l'architrave du temple de Ramsès III à Medinet Abou.

Source / Lien


fleche_detouree.jpg    Lire l'article en ligne…





201141221757_chapeau_felicitation_ssc-copie-2.gif

 "On ne doit jamais écrire que de ce qu’on aime.

 

L’oubli

et

le silence sont la punition

qu’on inflige à ce qu’on a trouvé laid ou commun,

dans la promenade à travers la vie"
Ernest Renan

 

  aimé

jean-claude

 

"Ils ne savaient pas que c'était impossible,

alors ils l'ont fait"

Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Vous êtes sur un site d'informations celui d'Aimé Jean-Claude...

  • : Le site d'ânkh i.e. d'Aimé Jean-Claude
  • Le site d'ânkh i.e. d'Aimé Jean-Claude
  • : Culture Littérature art histoire découverte Culture
  • : Ensemble, découvrons ma réalité... S'intéresser à l'histoire, c'est aussi avoir de l'attrait pour l'Homme contemporain, c'est appréhender les événements de chaque jour, c'est avoir une vue probable sur l'avenir... Ce blog s'adresse aux personnes qui souhaitent découvrir et partager la passion de l'Égypte antique. "Décrire l'Égypte", quelle belle ambition ! Antonio Baldini ne disait-il pas " Le sens de l'Histoire s'acquiert en y participant un peu"...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Fouiller...

Aphorismes

"Il n'y a pas d'homme cultivé.

Il n'y a que des hommes qui se cultivent."

  Maréchal Foch

 

   Le Savoir c'est la Liberté !

Traduction

Ainsi...

Rubriques

Partager

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés