Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 06:00

 ankh hiero   www.aime-free.com     

   
Alors, les Pâques ou la Pâque ?

→ Les Pâques…

Un culte de la fécondité !

A peine dissimulé sous les apparences d’une célébration de la résurrection du Christ…

De plus…

Pâques fut bien une synthèse de nombreuses traditions de l’ère préchrétienne !

 

Ainsi pour A. Hislop…

La nomenclature de Pâques, avec ses origines babylonienne, avait cette souvenance de cette reine des cieux, Ishtar ou Astarté !

 

→ La Pâque…

En aucune façon vous la trouverez dans le Nouveau Testament et cela sous l’image probable d’une résurrection !

Dans la religion juive...

Pessah, en Hébreux.

Pass-over, en anglais.

Pasqua, en grec.

Pasha, en latin.
Pâques, fête Pascale...

...

 

La Pâque juive...

Elle commémore bien l'exode des Hébreux hors d'Égypte, emmenés par Moïse comme vous le savez !

Lors de leur premier repas d'hommes libres, ils ont sacrifié un agneau, animal sacré en Égypte. Cette viande est depuis consommée par les Juifs à l'occasion de la Pessa'h... 

 

cloches paquesLe voyage des cloches à Rome !
Gravure de Granville...

 

Bonnes Pâques aux communautés

 

Juive

et

Chrétienne !

 

Rappelons-nous :

 

De cette délivrance, celle qui aurait été du peuple en cette ère de Moïse !

"Sacrifice de Pèssah pour YHWH,  qui a sauté les maisons des Benéi Israël, […] en frappant Misraïms".

Pouvons-nous, nous souvenir de la dixième plaie ?

 

Les Hébreux se devaient d’égorger un agneau ! Cet agneau pascal devait bien annoncer le sacrifice de Jésus...

 

Ainsi l’apôtre Paul appela Jésus :


 "Christ notre Pâque

 [qui]

a été sacrifié"

Corinthiens 5:7. 

 

Appliquer son sang sur les montants et le linteau de leur maison…

 

Observer le Séder et ceci afin de bien commémorer ce salut.

 

"Ce jour sera pour vous en mémorial :

 vous le fêterez,

une fête pour YHWH"

Exode 12:14.

 

"On ne trouve aucune trace de l’observance de Pâques

en tant que fête chrétienne

dans le NT ou dans les écrits des Pères apostoliques.

 

La sainteté de jours spéciaux est une notion tout à fait étrangère aux premiers chrétiens"

Encyclopaedia Britannica

 

Le nom français…

 

Il pourrait fort bien laisser entendre que nous sommes là au sein d’une version bien Christianisée de la Pâque juive !

Nonobstant...

Je ne vous apprendrais vraiment rien en vous assurant qu’il n’en est absolument rien !

 

"Chaque fois en effet que vous mangez ce pain

et

que vous buvez cette coupe,

vous annoncez la mort du Seigneur,

 jusqu’à ce qu’il vienne"

Corinthiens 11:26

Le retour du printemps !

 

→ L’œuf…

La germination en ce début de printemps et l’œuf...

 

"La conception de l’œuf comme symbole de la fécondité

et

du renouveau de la vie

remonte à l’époque des anciens égyptiens et Perses,

qui avaient également l’habitude de colorer et de manger des œufs pendant la fête du printemps"
Encyclopaedia Britannica.

 

"L’œuf est un symbole universel très ancien,

 lié à la vie,

 à l’origine du monde dans de nombreuses légendes.

Cet emblème de la vie éternelle

et

de perfection accompagnait parfois les morts dans l’au-delà

[…].

C’est assurément pour Pâques que l’œuf joue le plus grand rôle car les œufs sont alors les instruments essentiels d’une magie de la fécondité."

N. Cretin, Fêtes et traditions occidentales

 

Chez les Égyptiens…

Les Perses…

Et même les Romains, l'œuf fut bien un symbole de vie !

 

Nonobstant,

Et cela au cours de notre Moyen-Âge…

Il fut strictement interdit de manger des œufs, des sucreries, et tous cela durant le carême !

Seulement voilà, les poules, elles n’en furent pas informées (L’importance de la communication est bien visible ici !) !

Ce qui poussa à utiliser le surplus et cela en œufs décorés que l’on connait encore parfois de nos jours… !

 

→ L’œuf et le lièvre…

Une liaison s’il en fut à la netjeret astarté, thématique que nous avons traité ensemble !

Je rappelle par conséquent son origine tout à fait phénicienne, importée dans le grand panthéon égyptien, et visiblement elle fut bien liée à la fécondité…

Organes sexuelles particulièrement apparent, bien développés du reste…

Sinon, on pouvait l’observer en compagnie d’un lapin ainsi que d’un œuf dans la main !

 


Voici comment l'oeuf devint le symbole d'Astartée (Ishtar) :

 

"Un oeuf d'une énorme dimension est tombé du ciel

jusque dans le fleuve Euphrate

les poissons le poussèrent jusqu'au rivage,

là les colombes vinrent se fixer dessus,

le couvèrent,

et Vénus en sortit bientôt

(un autre titre pour Astartée),

après cela les Syriens l'adorèrent."

 

→ Quant au légendaire lapin…

On le trouve ici probablement en raison de sa qualité reproduction !

En Allemagne…

Ainsi que dans l’est de la France, c'est bien le lapin !

Aux États-Unis, un lièvre...

N'oublions par pour autant les coucous, les cigognes,... : le généreux donateur de chocolat peut prendre bien des formes...

 

Alors le lapin...

Un véritable symbole païen, celui finalement de la fécondité ! D'une tradition païenne germanique, il était l'emblème de la déesse Ost Ara, symbole de fertilité et du printemps !

 

→ Et le chocolat alors ?

De nos jours nos enfants ne reçoivent plus d'œufs pour Pâques !

Remplacés par le bon chocolat...

 

Souvenez-vous…

Tous ce qui fut à base de sucrerie étaient bien interdits au cours du carême ! Alors Pâques devait marquer cette transition, cette fin de la restriction ! Ce qui pourrait en partie expliquer les cloches, et leurs cadeaux…


"On ignore la date exacte à laquelle l'on a eu l'idée de percer les œufs d'un côté,

pour les vider

et les remplir de chocolat.

 

Sans doute au XVIIIe siècle,

mais c'est au XIXe siècle que l'on commence à voir apparaître les œufs tout en chocolat, notamment, à partir des années 1830, grâce au développement des techniques de travail de la pâte de cacao et surtout grâce à l'apparition et à la diversification des moules, qui permettent d'obtenir des formes en chocolat de plus en plus variées"

Élisabeth de Contenson…

Auteur "Du Chocolat et son histoire".

 

 

paquerette
La pâquerette...
La fleur de Pâques...
 

  Oui,

la fête de Pâques est pleine de secrets !

 

Alors, de fait, permettez-moi de vous inviter :

- À découvrir,

- À lire,

- A revisiter quelques articles anciennement édités sur cette thématique...

 


Moïse et le Buisson ardent, l'une des plus anciennes représentation connues de l'épisode, dans la sy

 

 

 

 

 

 

fleche detoureeUne fête Pâques, la sortie d'Égypte !... En Égypte ancienne !

 

 


 

Exodus Map fleche.pngAux origines il y avait ce qui donnera... Pâques, en Égypte antique !

 

 


 

pique-nique Sham El-Nasim 

 

 

 

Les fêtes du printemps, Sham El-Nasim... En Égypte ancienne !

 

la-fleche-du-sagittaire.gif

 

 

Sham El-Nasim  La Fête des Shemu... Les beaux jours en Égypte ancienne !                                                               5754341-illustration-of-a-red-arrow-ahead-of-the-competitio.jpg

 

http://www.favors-to-treasure.com/images/Egyptian-Assorted-E.jpg

 Assortiment de netjerou égyptiens au chocolat bien sûr !

 Source

 


 

  201141221757_chapeau_felicitation_ssc-copie-2.gif  

 

Vie, Prospérité, Santé !

 

 

  aimé

 

jean-claude

 

 

Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Fêtes et Égypte Antique - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 17 avril 2014 4 17 /04 /Avr /2014 23:55

ankh hiero   www.aime-free.com   

 

Ta-netjer…

"Terre dU Dieu"…

Pays de Pount...

Ta Nteru...

Pwenet.

Pwene.

...

 

Rappelez-vous, pour nos anciens, le pays de Pount devait correspondre :

- Aux parfums,

- Aux girafes aussi,

- A l’électrum,

- Et du reste à bien d’autres produits exotiques d’intérêts comme nous le rappelle cette très belle photo relatant ce qui reste d’un arbre rapporté par une expédition de la fameuse reine-pharaon Hatchepsout…

 

603619_656759494359945_4231889531522657115_n.jpg

Nous sommes au sein du temple de la reine-pharaon Hatchepsout !

 Louxor...

Source / Lien

 

http://www.sothis-egypte.com/hatchepsout/images/pount14.jpg

© Liens

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur cette thématique c'est à dire cet eldorado que fut le pays de Pount, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ? Tout un programme... Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 :  entre mythe et réalité...

 

→ Article n°2 :  la plus belle preuve concernant "la terre du divin"...

 

→ Article n°3 :  Pount, l'Eldorado !

 

→ Article n°4 :  le conte du naufragé...

 

1656390_363117733830059_2077221303_n.jpg

Temple funéraire du pharaon Hatchepsout.

Deir el-Bahari

Source / Lien

 

Plan de l'article...

 

→ Maints voyages…

 

→ Néanmoins...

 

→ Une localisation probable ?

 

→ Une étude éditée en 2010 semble pouvoir prétendre prouver sa localisation !

 

→ Les singes en Égypte antique…

 

→ L’analyse des poils d’un babouin momifié… 

 

→ Nonobstant… ! ( ?)

 

→ Comparaison isotopique…

 

→ L'équipe pense aussi qu'ils auraient découvert...

 

→ Ne serait-ce pas là une conclusion trop hâtive ?

 

Maints voyages…

 

Une contrée dont les historiens ont véritablement beaucoup de mal à localiser et cela avec certitude !

 

Bien sûr nous disposions jusqu’à présent de très grandes probabilités ! Mais cela demeurait du domaine de la statistique, et de fait, je subodore que cela pouvait être ressenti comme frustrant de connaître l’existence d’un eldorado sans jamais pouvoir géographiquement le situer avec exactitude !

 

Néanmoins...


Certains textes nous parlent ainsi d’expéditions fantastiques au pays du netjer ! Des récits qui semblent s’étendre du reste jusqu’au Nouvel Empire…

Il y a 3000 an de cela ! 

 

De plus, les représentations égyptiennes révèlent un paysage méridional !

Des cocotiers...

 

Et une faune tout à fait africaine...

Bétail à longues cornes...

Girafes...

Rhinocéros...

Singes...

Panthères...

Et des léopards...

 

Quant à la faune aquatique...

Elle semble de type tropical comme on pourrait la voir dans la Mer Rouge ainsi que ses golfes !

 

Une localisation probable ?

 

Sa localisation fit véritablement couler beaucoup d'encre !

Un eldorado qui encore de nos jours exerce un grand attrait, même et surtout auprès des égyptologues !

 
Ainsi...

Pour cette grande dame C. Desroches Noblecourt...

Elle fut quasi certaine que le Pount puisse se trouver sur la côte est de l'Afrique !

 

Certaines recherches s'accordent à localiser "le Pays du dieu" aux frontières de l'Éthiopie, du Soudan, entre le Nil Bleu et la Mer Rouge, en dessous de la côte de Somalie et non pas sur les côtes de l'Arabie ou de l'Afrique du Sud comme certaines recherches anciennes l'auraient proposé.

 

L’Érythrée ?

L'Éthiopie ?

La Somalie ?

Le Yémen ?

Le Mozambique ? Tous furent jusqu’à nos jours considérés comme des emplacements probables !

 

Quelle aurait été la véritable localisation de ce légendaire pays de Pount ?

 

"Le pays de Pount

n'a pas été désigné à toutes les époques de l'histoire égyptienne comme ayant été la même région,

 

mais un certain nombre d'indications,

telles des données géographiques contenues dans des textes hiéroglyphiques du IIe millénaire

ou

la présence d'arbres à encens

et

à gomme aromatique,

convergent pour indiquer une localisation


vers l'Érythrée

et

l'Ethiopie, jusqu'à la côte des Somalies.

 

Peut-être même le pays de Pount débordait-il de l'autre côté de la mer Rouge,

sur l'Arabie antique, l'actuel Yémen

où se situait le Royaume de Saba"

Selon Christian Robin...

 

NC_Punt.jpg

?

Source / Lien

 

YM.jpg

?

Source / Lien

 

Une étude éditée en 2010 semble pouvoir prétendre prouver sa localisation !

 

Nous sommes au British Museum !

 

Voici l’équipe de chercheurs :

- Salima Ikram du Musée égyptien du Caire…

- Le professeur Nathaniel Dominy…

- L'étudiant diplômé Gillian Leigh Moritz… Ses deux derniers seraient de l'Université de Californie, Santa Cruz.

 

Les singes en Égypte antique…

 

Nous savions que les singes figuraient parmi les marchandises que nos anciens rapportaient de leur voyage au pays de Pount !

 

O. Primates...

F. Cercopithecidés...

 

Deux espèces :

 

Le babouin...

Papio hamadryas...

Le plus ancien !

 

 Et le cercopithèque...

Cercopithecus aethiops, petit singe vert d'Éthiopie...

 

Indigène...

Ou importé de Nubie...

Le singe fut bien un animal familier !

Il avait au Moyen Empire, la même place que le chien dans les maisons...

 

Le babouin mâle fut plus agressif que la femelle, tous deux poussaient de grands cris avant le lever du jour, annonçant ainsi l'arrivée de Râ...

 

Avec les enfants...

Ils devaient participer à la cueillette des figues !

 

L’analyse des poils d’un babouin momifié…

 

Et cela sur la base de deux momies de babouins

Ils auraient ainsi effectué des prélèvements de poils afin d’analyser les isotopes de l’oxygène…

Ils étudièrent de fait le rapport des différents isotopes…

Chacun d’entre eux devant être très spécifique d’un environnement particulier !

 

Ainsi, les chercheurs seraient alors en mesure de connaître l’origine de ses animaux !

 

"L’oxygène a tendance à varier

en fonction

de la pluviométrie

et

de la composition de l'eau des plantes et des graines,"

 Professeur Nathaniel Dominy de l'UC Santa Cruz.

 

Nonobstant… ! ( ?)

 

La conclusion des scientifiques semble s’être établie sur seulement un seul des deux babouins découvert dans la Vallée des Rois ! 

 

Car il leur est apparu le fait que le second avait séjourné à Thèbes comme animal exotique ce qui inévitablement aurait faussé les rapports isotopiques et de fait la conclusion quant à son origine éventuelle !

 

baboon-mummy-original-size.jpeg

Source / Lien

 

Comparaison isotopique…

 

Les chercheurs auraient effectivement étudié les valeurs isotopiques de l'oxygène :

- Des babouins anciens,

- Et ceux tout à fait modernes !

 

Ils n'auraient ainsi constatés que les babouins :

- De Somalie,

- Du Yémen,

- Et du Mozambique. Trois contrées qui ne correspondaient pas ! Toutefois, dixit le professeur Dominy, le babouin du Yémen ressemblerait beaucoup à celui de la Somalie… 

 

Par contre ceux d’Érythrée ainsi que ceux d’Éthiopie orientale semblent avoir une analogie certaine !


 "Tous nos spécimens en Érythrée

et

en un certain nombre de nos échantillons provenant d'Éthiopie

 – qui sont essentiellement de l’ouest de l'Érythrée –

Ont des correspondances correctes"

Professeur Dominy.

 

L'équipe pense aussi qu'ils auraient découvert...

 

L'emplacement du port...

Celui que nos anciens auraient utilisé afin d'exporter les babouins et autres marchandises en terre de Kemet !

 

Une zone située juste en dehors de la ville moderne de Massawa...


data-V.png

Source

 

Ne serait-ce pas là une conclusion trop hâtive ?

 

En Érythrée !

En Nubie !

 

"Nous pensons que Pount est une région qui comprend l'est

de l'Éthiopie

et

de l'Érythrée." 

 

Même si la conception de la recherche me paraît des plus pertinentes…

 

Il n’en demeure pas moins qu’il serait peut être utile et nécessaire d’élaborer des investigations bien plus poussées avant d’en arriver à exprimer une telle certitude !

 

Sur un seul spécimen ?

En prenant juste ce point, je reste dubitatif... !

 

→ La comparaison isotopique entre des échantillons antiques et modernes serait bien pertinente si les rapports n’évoluaient pas avec le temps, le climat,… ! 

La question essentielle qui me taraude à ce sujet : est-ce que les rapports n’auraient pas évolué au cours des millénaires ? 

Alors dans le cas d’un changement, cette comparaison serait particulièrement inopportune !

 

Ceci explique probablement...

 

Le fait que les chercheurs souhaitaient obtenir la permission du British Museum d'analyser les isotopes de strontium sur les os du même babouin !

Os trabéculaire...
Os cortical...

 

Le rapport isotopique du strontium...

Un élément métallique...

Il représente en fait un indicateur unique quant à certains substrats géologiques tels que le granite ou le grès !

 

De fait :


"...les rapports isotopiques du strontium

reflètent directement le régime alimentaire...,

lequel reflète à son tour la géologie locale"

Copeland...

Son étude ainsi que les résultats de ses travaux furent publiés dans le numéro 474

de la revue Nature (p. 76-78), le 1er juin 2011.

 

 

Cela demande, vous l'aurez bien compris, un suivi...

 

 

Clé de VIE

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir le pays de Pount...

 

- L'expédition de Pount de la reine Hatchepsout,

- Le Naufragé, conte populaire,

-...


A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      Sources...

 

L'histoire de l'Égypte ancienne à Oxford, Ian Shaw, p. 317, 2003 

 

Breasted, James Henry, Ph.D., Ancient Records of Egypt, Historical Documents, Vol. II, 1906

 

Punt and Aksum: Egypt and the Horn of Africa, Jacke Phillips,The Journal of African History, Vo. 38, No. 3 (1997), 423-457

 

D. Meeks, "Coptos et Les Chemins de Pount", Topoi, suppl. 3 (2002).


Cl. Vandersleyen, notre Ouadj, ONU Autre aspect de la Vallée du Nil, 1999.


R. Herzog, "Punt". ADAIK 6. (1968).


KA Kitchen, Pensées complémentaires sur Punt et ses voisins, 1999


G. Posener, "Le Pays de Pount", AnnCdF 1972-1973


A. NIBBI, l'Égypte antique et certains voisins de l'Est, 1981.


N. Grimal, Les Égyptiens et La géographie du Monde, Cours au Collège de France 2001-2002.
Toutankhamon Magazine 4, 11, 37

 

Louise Bradbury (1988) "Reflections on Travelling to 'God's Land' and Punt in the Middle Kingdom." Journal of the American Research Center in Egypt 25 :127–156.

 

Rodolfo Fattovich (1991) "The Problem of Punt in the Light of the Recent Field Work in the Eastern Sudan". In Akten des vierten internationalen Ägyptologen Kongresses, München 1985, edited by Sylvia Schoske. Vol. 4 of 4 vols. Hamburg : Helmut Buske Verlag. 257–272

 

Rodolfo Fattovich (1993) "Punt : The Archaeological Perspective". In Sesto congresso internazionale de egittologia : Atti, edited by Gian Maria Zaccone, and Tomaso Ricardi di Netro. Vol. 2 of 2 vols. Torino : Italgas. 399–405 (de) Rolf Herzog (1968) Punt. Abhandlungen des Deutsches Archäologischen Instituts Kairo, Ägyptische Reihe 6. Glückstadt : Verlag J. J. Augustin

 

Kenneth Anderson Kitchen (1971) "Punt and How to Get There." Orientalia 40 (new series) :184–207.

 

Kenneth Anderson Kitchen (1993) "The Land of Punt". In The Archaeology of Africa : Foods, Metals, Towns, edited by Thurston Shaw, Paul Sinclair, Bassey Andah, and Alex Okpoko. One World Archaeology 20. London and New York : Routledge. 587–608

 

Dimitri Meeks (2003) "Locating Punt". In Mysterious Lands, edited by David B. O'Connor, and Stephen G. J. Quirke. Encounters with Ancient Egypt 5. London : Institute of Archaeology, University College London, and University College London Press. 53–80. ISBN 1-84472-004-7

 

Patricia Paice (1992) "The Punt Relief, the Pithom Stela, and the Periplus of the Erythean Sea". In Contacts Between Cultures : Selected Papers from the 33rd International Congress of Asian and North African Studies, Toronto, August 15–25, 1990. Volume 1 : West Asia and North Africa, edited by Amir Harrak. Lewiston, Queenston, and Lampeter : The Edwin Mellon Press. 227–235

 

11 contes de l’Egypte ancienne Michel Laporte Flammarion 2005

 

Etienne Duval

 

      Sitographie...

 

wikipedia    

 

Link 1


      • Taggé avec :   

 

 


 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties..

Clé de VIE

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...    

 

"Le canard égyptien

 est un animal dangereux.

 

Il vous accueille bénignement

mais,

si vous vous laissez prendre à son air innocent

et

que vous le pratiquez familièrement,

vous êtes perdu :

 un coup de bec,

 il vous inocule son venin

et

 vous voilà égyptologue pour la vie" 

Auguste Mariette

 

 

Fichier en PDF...

 

pount 5Aurait-on véritablement localisé le fameux pays de Pount cet eldorado de l'Égypte antique ! 

 

 

 

aimé

 

jean-claude

 

 

vie, santé, force (v.s.f.).

                                                                    

 vie, force et santé.

Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Contrées limitrophes de l'Egypte antique - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 15 avril 2014 2 15 /04 /Avr /2014 23:15

ankh hiero   www.aime-free.com  

 

Comme vous devez le savoir, les divinités furent bien omniprésentes dans la vie égyptienne !

 

Tous devaient avoir un rapport symbolique avec un mythe ! La vie de nos anciens fut bien étroitement liée à un cycle mythologique et tout autant à un symbole !

Et cela débutait bien dès la naissance !  Ainsi, souvenez-vous du netjer Khnoum modelant des enfants sur son tour à potier afin de les faire apparaître dans le ventre de leur mère...

 

 Un symbole à :

- Chaque action qu'ils accomplissaient…

- Chaque aliment qu'ils mangeaient…

- Chaque matériau qu’ils travaillaient…

- …

 

Inexorablement, cela devait aboutir à :

- Des rites…

- Des fêtes…

- Des prières…

- Des offrandes...

- …


  Paire-de-claquoirs--instruments-de-musique-.jpg

Voici une paire de claquoirs...

Un instrument de musique qui viendrait de Maadi.

Elle serait en canine d'hippopotame...

Musée du Louvre

Source / Lien

 

Les netjerou aimaient beaucoup qu'on les divertisse au sein de leur temple notamment !

 

Ce fut un de ses instruments de musique qui devait claquer en rythme sur une mélodie...

 

Il est en forme d'avant-bras taillé dans de l'os, dans...

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur cette netjeret bien méconnue à savoir Héqet, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ? 

 

→ Article n°1 : très peu de représentations nous sont connues d’elle !

 

→ Article n°2 : de curieuses relations familiales…


→ Article n°3 : l'accoucheuse...


→ Article n°4 : la naissance des triplés royaux de la 5e dynastie...


→ Article n°5 : d'Herour à Hermopolis...


    Hequet
Héqet parèdre de khnoum...

Voyez Héket se positionne devant son époux Khnoum !

Voici donc une reproduction quant à une illustration

du temple funéraire d'Hatchepsout, à Deir el-Bahari !   

 

Plan de l'article...

 

→ Une divinité féminine...

 

→ "Celle qui renouvelle la vie"...

 

→ La grenouille...

 

→ Le temple d'Héket à Kouch... 

 

→ Le clergé d'Héket...

 

Une divinité féminine...

 

Représentée sous la forme :

- D’une grenouille !

- D'une femme à tête de grenouille !

- ...

 

Elle symbolisait en fait le ferment nourricier et la fertilité d'où le fait qu'on devait la voir bien souvent assister à la naissance des nouveaux nés !

Elle présidait…

Et protégeait les parturientes !

 

"Celle qui renouvelle la vie"...

 

Elle fut liée au netjer Hâpy...

Comme du reste à Isis !

 

Elle devait avoir cette sorte de dynamisme qui servait à expulser le nouveau né hors du liquide amniotique.

 

La vie devait donc émerger constamment des eaux du Noum ! 

L'enfant pointait son né...

Il prit alors sa première respiration...

Seulement là, Héket lui insuffla le souffle de vie !

 

La grenouille...

 

Un animal qui vit sur terre...

Comme dans l'eau du reste...

Elle avait cette possibilité de passer de l’un à l’autre !

 

Ainsi Héket s'émancipa de la pré-dynastie jusqu'à l'époque Ptolémaïque... 


  4-lexique-29.gif

 

 

Le temple d'Héket à Koush...

 

Koush...

Kous...

L'antique Gesih...

La gréco-romaine Apollinopolis Parva...

 

Héket fut bien adulée, la seule d'ailleurs comme mère royale ! Aussi lui avait avait-on bâti, à l'époque ptolémaïque, un temple digne des plus grands netjerou !

Il n'en reste cependant plus aujourd'hui que les deux pylônes marquant l'entrée du sanctuaire...

Héket semblait bien partager ce temple avec Haoéris !

 

Ce dernier fut anciennement considéré comme l'un des cinq enfants de Nout comme :

- D'Isis,

- D'Osiris,

- De Seth,

- Et de Nephtys ! Ainsi, bien tardivement, Haoéris devint le fils d'Héket !

 

Logique, lorsque l'on sait qu'Héket, en vertu des habitués, se substitua parfois à Nout dans le culte rendu à cette dernière ! 

 

Le clergé d'Héket...

 

S'il n'avait pas l'importance numérique de celui d'Amon ou d'autres grands netjerou du panthéon, le clergé d'Héket n'en comptait pas moins dans ses rangs des personnages hauts placés !

 

Voici donc un administrateur des scribes royaux...

Un prêtre de Seshat...

De Héqet...

Et d'Anubis...

Ce fut bien le cas du prince Oupémnéfret, dont l'hypogée datable de la 4e dynastie, a été trouvé en 1903 à quelques dizaines de mètres de la grande pyramide de Khéops. Les inscriptions retrouvées le dénommaient d'ailleurs "Prince, directeur des scribes, amiral, prêtre de Héket"...

 

Il semble bien qu'Oupemnéfret ait été l'époux de Néfertiabet...

Vous savez la sœur même de Khéops !

Son hypogée compte d'ailleurs parmi les plus grands de la nécropole de Giseh. Les prêtres devaient bien rendre le culte à la netjeret, assistés pour cela de danseuses, de musiciennes, de servantes,...

 

Les netjerout...

Et Héket en particulier...

Tous obéissaient à la règle ! Ils aimaient qu'on les divertisse au sein de leurs temples où d'ailleurs, comme vous le savez, le peuple lui même ne pénétrait pas ! Il devait s'arrêter à la porte principale : voici un petit clin d'oeil finalement à cet énigmatique vanneau huppé que fut le Rekhyt... !

 

Le British Museum de Londres possède d'ailleurs un étonnant claquoir !

Ce fut un de ses instruments de musique qui devait claquer en rythme sur une mélodie... Il est en forme d'avant-bras taillé dans de l'os et gravé au nom de Sithathor. De cette femme, nous savons qu'elle était la servante de la netjer Héket. Sans doute officia-t-elle dans un temple de l'antique Hout-Skhem, entre Abydos et Louxor...

 

Quelques représentations de notre netjeret...

 

15244.jpg

Source  

 

http://www.globalegyptianmuseum.org/images/glos/heqet.jpg

Source 

 

Grenouille en bois. Musée du Louvre

Grenouille en bois.

 Musée du Louvre.

La grenouille était bien un symbole, celui de la fécondité et de la vie ! 

 

→ Plus couramment peut être, une femme à tête de grenouille !

 

La forme anthropomorphe, troisième représentation possible !


 

I7 I21 I8 I8A

Héket…
Héquet...

Héqet...
Heget... 

Aheqet...

Hékat…  

Heka...


 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/43/DendaraMamisiKhnum-10.jpg

Toujours le netjer Khnoum...

Il est accompagné de la netjeret Héqet et d'Ihy...

Ils se situaient dans le temple de la naissance, le mammisi...

A Dendérah.

Source / Lien 

 

 

TêtardHiero chiffre 100K.pnghfn

Le symbole du chiffre 100 000...

 

 

http://pantheonegyptien.free.fr/image_462.jpg

Heqet, netjeret représentée sous la forme d'une femme à tête de grenouille

ou

d'une grenouille, trahissant ainsi son lien avec l'eau !

Source

 

Nonobstant, Nekhbet supplantera Heqet dans son rôle d'accoucheuse et cela dès la 18e dynastie !

 
heqet10.jpg

Voici une très belle représentation de la netjeret Heqet !

Elle donnait visiblement la vie à cet enfant grâce à la croix d'ankh…

Voyez cette mèche sur le côté, souvenez-vous, elle est bien typique de…

Source

 

 

amulette grenouille

Amulette grenouille !

Les femmes ont souvent porté des amulettes avec l’image d'Héqet pour les protéger pendant l’accouchement...

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

 

Sources...

 

Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003


Erich Lessing et Pascal Vernus, "Les Dieux de l'Égypte" Imprimerie Nationale, Paris, Octobre 1998 - En Anglais, Traduction Jane M. Todd, The gods of ancient Egypt, George Braziller, Octobre 1998.

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Dieux de l'Egypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière


Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.


Nadine Guilhou - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Egypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280.

 

 

Quant à la grenouille en elle-même :

 

Mythes- Mythologie (Histoire et Dictionnaire) Félix Guirand et Joël Schmidt, éd. Larousse 2006. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, l'Egypte ancienne et ses dieux. Edition Fayard.  

 

http://pantheonegyptien.free.fr    

 

Philippe Germond, Bestiaire Egyptien.Edition Citadelles & Mazenod. 

 

 

Sitographie...

 

Wikipedia

 

Taggé avec : 

 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique

 

Clé de VIE

 

Aphorisme...

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...

 

  "Elle nous fait oublier momentanément

les dégoûts de la vie

en nous transportant hors de nous-mêmes ;

en élevant nos idées,

elle double notre courage

et

 nos jours se passent moins sombres

et

plus rapides"

Champollion

 

 

Fichier PDF...

 

heket 6Voici un témoin vivant de la naissance du monde, le temple et le clergé d'Héket, à Koush... (6) En Égypte ancienne !

 

 

 

aimé

 

jean-claude

 

 

vie, santé, force (v.s.f.).

 

vie, force et santé.

Par ânhk , le blog d'Aimé jc - Publié dans : Netjerou, netjerout en Égypte antique - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 12 avril 2014 6 12 /04 /Avr /2014 23:55

ankh hiero   www.aime-free.com   

 

"Remplir le vœu de toute ma vie, 

visiter l'Égypte,

cette terre des merveilles,

  le berceau de la civilisation."

Jean-François Champollion.

 

  3.JPG

  Voici une vue générale de la zone d'excavation...

© Skyview Société / Israel Antiquities Authority.

Source / Lien

 

Une découverte d'importance... ! 

D'autant plus si nous nous intéressons aux périodes où les pharaons régissaient les pays limitrophes à Kemet !

 

La découverte d'une telle dernière demeure en terre d'Israël nous documente quant à l'importance de l'occupation pharaonique en cette terre !

Canaan...

Galilé...

Et des lieux probablement bien plus au nord qu'on n'avait pas encore réussi à prouver !

 

Des informations des plus passionantes !

Comment vivaient-ils ?

Comment se comportaient-ils si loin de leur Nil salvateur ?

... ?

 

Plan de l'article...  

 

→ Souvenez-vous…

 

→ Voici donc une annonce de l'Autorité des Antiquités d'Israël !


→ Nous sommes en cette ère de la 19e dynastie de Kemet…

 

→ Ainsi...


→ Une découverte située à l’ère du bronze !

 

→ Nous sommes aujourd'hui à Tél Shadud…

 

→ Une trouvaille bien rarissime !

 

→ A l'intérieur du sarcophage…

 

→ Quelques objets dans cette dernière demeure… 

 

→ Une autre rareté...

 

→ Une sorte de conclusion dixit Van den Brink...

 

Souvenez-vous…

 

1545637_10152009653967021_5362212414481922797_n.jpg 

Poteries découverte sur le site de Tell el-Farcha...

Source / © Robert Słaboński /  Lien

 

Souvenez-vous...

De cette route hypothétique du Moyen-Orient qui aurait relié il y a plus de 5000 ans, Tell el-Farcha à cette ville de Tel Erani en Israël : une mission Polonaise serait en train d’étudier en même temps, les deux extrémités de cette route...

On pense évidemment au "Project Trade Routes of the Near East-TRoNE"...  

 

Nous nous demandions alors si des marchands seraient partis effectivement de Tell el-Farcha, cette cité au sein du delta orientale du Nil et cela en passant par le Sinaï d'aujourd'hui tout en suivant cette hypothétique route côtière... ?

 

Ainsi...

Les chercheurs auraient de fait découvert en cette période très éloignée, c'est à dire à la prédynastie, une certaine activité commerciale provenant de Palestine et ceci sur le site de Tell el-Farcha !

 

A l'autre extrémité de cette route hypothétique i.e. en Israël...

Sur le site de Tel Erani...

On y aurait découvert une architecture analogue à nos anciens égyptiens ainsi que certaines poteries provenant de façon certaine de la vallée même du Nil !

Etait-ce déjà une colonie Égyptienne il y a 5200 ans ?

Fut-ce le fruit d'un certain troc commercial ?

... ?

 

Alors...

Vous ne serez probablement pas surpris quant à cette nouvelle découverte, ce sarcophage Cananéen, en argile, daté de l'époque de Séthy I !

 

Voici donc une annonce de l'Autorité des Antiquités d'Israël : l'I.A.A !

 

Elle serait datée du mercredi 9 Avril 2014 !

 

2014-04-09-12.41.22.jpg

Voici le Dr. Ron Be'eri de l'Autorité des Antiquités Israéliennes !

Il explique alors les découvertes près de Tel Shadud...

© Ilan Ben Zion...

Source / Lien

 

Selon cette annonce, le hasard aurait conduit à une découverte bien inédite et ceci au cours de travaux qui devaient conduire à l'installation d'une ligne de conduite de gaz naturel...

 

Nous sommes donc en cette ère de la 19e dynastie de Kemet…

 

EGNOEMPLANCNEMP001

Carte de Kemet, au Nouvel Empire...

Sous les règnes de Séthy I, Ramsès II son fils et Ramsès III.
Histoire de l’Égypte ancienne...

Source / Lien  

 

Ramsès I (1292 - 1290),

Séthy I (1290/1294 - 1279/78),
Ramsès II (1279 - 1213),

Merenptah (1213 - 1203),
Amenmes (1203 - 1200/1199),

Séthi II (1199 - 1194/93),

Siptah et Taousert  (1194/93 - 1186/85).


Séthi I…

Séthy I…

Séti I…

stj... Il fut bien le géniteur du grand Ramsès II comme vous le savez ! Il aurait pu être connu simplement avec ce point ! Son règne fut parfaitement éclipsé d'ailleurs, dans nos mémoires en tout cas, par celui de son propre fils !


Cependant, il fut un important commandant militaire en cette 19e dynastie ! Les faits relatifs à son règne sont aussi importants du reste que ceux de Ramsès II !

 

Comparez les deux cartes...


israel 2

Source / Lien

 

En apparté du sujet...

Soulignons qu'il existe au moins une "polémique" quant à Séthy I, en plus de la conception de sa dernière demeure...

Selon certains chercheurs...

Fut-il vraiment ce pharaon mentionné dans le récit biblique relatif à l'exode des Israélites de Kemet... ?

 

Ainsi...


Nous sommes en cette ère de la 19e dynastie : il y eu une révolte dans la vallée de Bet Shean !

Beït Shéan...

Beit-Chean...

Beit Chéan...

Bet She'an...

Beth Shean en Israël est l'une des villes les plus anciennes d'Orient !  Elle se situe du reste non loin de la nouvelle découverte...

 

Au cours de la première année du règne de Séthy I, autour de 1294 avant notre ère, pharaon se mit en conquête de cette région ! Ces combats seront du reste bien relatés sur le mur sud de la salle hypostyle de Karnak, qu'il fit bâtir certainement à cet effet, on peut alors y admirer le siège de la citadelle de Dapour...

 

On peut aisément imaginer ses objectifs :

- Comme garantir les routes commerciales égyptiennes,

- Percevoir des taxes pour l'état central,

- Maintenir la sécurité de la vallée du Nil,

- ...


Il finit donc par établir la domination égyptienne en terre de Canaan ! Séthy I possédait donc la région qui correspond aujourd'hui à Israël, le lieu aujourd'hui de notre investigation...

 

Une découverte située à l’ère du bronze tardif !

 

Ainsi selon les archéologues israéliens...

Nous sommes en présence de la dernière demeure d’un riche Cananéen !

 

Il aurait été certainement bien proche des occupants égyptiens de l'époque du règne de Séthy I...

Ce dernier aurait donc bien conquis cette région et cela au 13e siècle avant notre ère !

 

Un riche Cananéen...


"Une personne ordinaire

ne pouvait pas se permettre l'achat d'un tel cercueil.

 

Il est évident que le défunt était un membre de l'élite locale"

Fait remarquer les chercheurs...

 

→ Fut-il un haut fonctionnaire au service de pharaon ?


→ Le sarcophage appartenait-il à un riche personnage local qui imitait les coutumes égyptiennes ?


→ ... ?

 

Nous sommes aujourd'hui bien à Tél Shadud…

 

Au niveau d’un monticule archéologique au sein de la vallée de Jezréel / Yizreêl !

Au nord…

Proche finalement du kibboutz dénommé Sarid.

 

Une vallée appelée aussi la plaine d'Esdrelon !

De l'État d'Israël...

Entre la Samarie et la Galilée...

Elle fut le théâtre de nombreuses batailles au sein de l'époque biblique !

 

Et souvenez-vous notamment, de cette ancienne ville de Megiddo (La bataille de... !) qui se situait dans le sud-ouest de cette même vallée...

 

Tél Shadud...

' Sarid fut son nom biblique...

 

"...avec l'ancien monticule souvent désigné comme Tel Sarid,

et

avec un kibboutz à proximité nommé Kibbutz Sarid.

 

La ville biblique Sarid,

situé dans la tribu du territoire Zevulun,

est mentionné dans la Torah dans le contexte de la conquête de Josué.

 

La ville est devenue une ville de frontière,

comme l'a raconté dans le livre de Josué (19:10) :

"le troisième lot est venu pour la tribu de Zevulun, selon leurs familles et le territoire de son héritage s'étendait jusqu'à Sarid."

 

Tél Shadud...

Elle fut stratégiquement mais également économiquement importante du fait de son emplacement le long des routes importantes quant à la période biblique !

 

Une trouvaille bien rarissime ! 

 

Nous voici donc avec une découverte vieille de 3300 ans !

Imaginez, 13e siècle avant notre ère…

 

Particulièrement rare…

Et de plus, bien conservée dans son ensemble !

 

Il s’agit d’un sarcophage en argile trouvé dans la fameuse vallée de Jezréel !

Au sud de la Galilée…

"Lors de la fouille,

 nous avons découvert une perle unique et rare :

 un cercueil d'argile cylindrique

avec un couvercle anthropoïde

… "

Dixit le Dr Ron Be'eri…

L'un des trois administrateurs de l'excavation. 

 

Ainsi...

Les archéologues auraient creusé à Tel Shadud et ceci à partir de Décembre 2013 jusqu'au mois dernier, Mars 2014...


Ils auraient découverts en premier lieu le pied du sarcophage ! Trois semaines plus tard, ils aboutirent à sa totalité ! Nonobstant, ce fut visiblement au cours des derniers jours de l'excavation qu'ils purent finalement dépoussiérer son visage sculpté...

Le couvercle du sarcophage d'argile était brisé ! Cependant vous remarquerez que ce visage bien sculpté demeure presque intacte...

Sourcils gracieux...

Des yeux en amande...

Un long nez...

Des lèvres charnues...

...

 

De plus ils furent contraint de remarquer que :

- Les oreilles étaient séparées de la face !

- Les mains, aux longs doigts, étaient figurées comme si les bras du défunt avaient été croisés au sommet de sa poitrine !

Rappelant de fait une sépulture type égyptienne... ! (?)

 

  egyptian-coffin-israel.jpg

Source / Lien

 

1a-728x1024.jpg

Source /  © Dan Kirzner / Lien

 

"C'est vraiment un très beau visage,

très serein"

Edwin van den Brink...

Un archéologue et égyptologue travaillant sous l'autorité des antiquités du gouvernement d'Israël.

 

"C'est très intéressant" !


2a-1024x750.jpg

Un visage mince...

Source  / Lien

 

  "Lors de la fouille, nous avons découvert une perle unique et rare:

un cercueil d'argile cylindrique avec un couvercle anthropoïde (un couvercle façonné à l'image d'une personne)

entouré par une variété de poterie constitué principalement de réservoirs de stockage pour la nourriture,

la vaisselle.

 

Comme c'était la coutume,

il semble qu'ils ont été utilisés comme offrandes pour les dieux, et

ont également pour but de fournir les morts avec la subsistance dans l'au-delà"

 

A l'intérieur du sarcophage…

 

Les chercheurs y auraient trouvé un squelette ! Celui d’un homme adulte visiblement…

Quant à son origine, elle serait apparemment cananéenne (?).

 

Il aurait été inhumé à côté de :

- Poteries,

- Poignard en bronze,

- Bol en bronze,

- Ainsi que des pièces de bronze martelées,

- ... 

 

Seulement quelques sarcophages anthropoïdes ont pu à ce jour être trouvé en Israël !

Souvenez-vous...

Le dernier découvert fut celui de Deir el-Balah, il y a une cinquantaine d'années environ...

 

→ Deir al Balah dans la bande de Gaza... Où quelques 50 sarcophages similaires auraient été déterrés ! Cependant, nous nous devons de préciser que la majorité d'entre eux le furent par des pilleurs de tombes... !

 

→ Des dizaines auraient aussi été trouvés à Beit Shean, dans le nord d'Israël...

 

Il en ressort donc...

Quant à cette nouvelle découverte, que Kemet contrôlait bien la région au cours de cette période ! 

 

L'I.A.A envisage visiblement d'échantillonner à l'intérieur du sarcophage ! Et ceci afin de réaliser des analyses ADN...

 

La personne décédée était-elle d'origine :

- Cananéenne ?

- Égyptienne ?

- ... L'ADN s'exprimera-t-elle de nouveau ?


Quelques objets dans cette dernière demeure… 

 

Voici donc certains effets personnels quant à un riche "cananéen" (?) probablement fut-il du reste un élément officiel égyptien ! (?) 

Diplomate ?

Membre du service des impôts ?

Militaire ?

... ?

 

 

3.ancient-egyptian-coffin.jpg

 

 

Source / Lien

 

canbowldagger.jpg

Bronze dagger and bowl.

© Clara Amit / Israel Antiquities Authority.

Source / Lien

 

...

 

Une autre rareté...

 

Un sceau égyptien recouvert d'or qui était fixé à un anneau !  Il fut probablement utilisé afin de sceller des documents...

 

On y découvrit alors la nomenclature du pharaon Séthy I ! Le sceau comporte l'Uraeus ailé...

goldring.jpg

Bague en or...

Chevalière au nom du pharaon Séthy I.

© Clara Amit / Israel Antiquities Authority.

Source / Lien

 

"Le nom de Séti sur le sceau

symbolise la puissance

et

la protection,

ou la force du dieu Râ, le dieu du Soleil, une des divinités les plus importantes du panthéon égyptien"

Edwin van den Brink...

 

51-550x300.jpg

Source / Lien

 

"L'Uraeus ailé [cobra],

protecteur

du nom du pharaon,

ou

du souverain lui-même,

est clairement visible sur le sceau."

Edwin van den Brink...

 

Des objets similaires auraient été trouvés dans certaines dernières demeures exhumées à :

- Deir el-Balah,

- Bet Sh'an qui furent des centres administratifs égyptiens.

 

13972279202965_464x0.jpg

© Autorité des Antiquités Israéliennes...

Source / Lien

 

Une sorte de conclusion dixit Van den Brink...

 

Le site autour de Tél Shadud devrait probablement correspondre à une immense nécropole !

 

Il suppute bien légitimement du reste, qu'il n'est pas impossible d'y découvrir d'autres sarcophages dans le futur ! Même si d'ailleurs, rappelez-vous, les chercheurs soulignent le fait que seulement quelques sarcophages anthropoïdes ont été trouvés en terre d'Israël jusqu'à maintenant !


"C'est juste une petite fenêtre que nous avons ouverte" !

 

                                 

Voici le cercueil d'argile au moment de sa découverte !

Dan Kirzner / Israël Antiquities Authority.

 

  egypt.jpg

Source / Lien 

 

cantop.jpg

  © Clara Amit / Israel Antiquities Authority.

Source / Lien 

 

sarcophage.jpg

Pièces d'un cercueil cassé...

Source / Lien 

 

Sarcophagus-remains-found-010.jpg

Source / © Mahmoud Illean/Demotix/Corbis / Lien

 

n_64862_1.jpg

Source / Lien

 

 

A suivre certainement...

 


Clé de VIE


A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

Sources... 


Braun, E., and Gibson, S. 1984. En-Shadud: An Early Bronze I Farming Community in the Jezreel Valley. BASOR 253: 29–40.


      • Sitographie...

 

Wikipedia 

 

Link 1

 

Link 2

 

Link 3

 

Link 4

 

Link 5

 

Link 6

 

Link 7

 

Link 8

 

Link 9

 

Link 10

 

Link 11

 

 

      •Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Nouvelles 2012

 

Nouvelles 2013

 

Nouvelles de 2014

 

  Clé de VIE

 

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...  

 

"Rends le double de la nourriture que ta mère t'as donné, porte-là comme elle t’a porté.
Tu as été pour elle une lourde charge,
mais elle ne s’est pas lassée.
Sa nuque te porta,
elle te donna le sein pendant trois ans.
Elle ne fut pas dégoûtée de ta malpropreté
et
ne se découragea pas en disant : que faut-il encore faire ?"
Le sage Ani

Fichier en PDF...

 

Rarissime ! Un cercueil cananéen, à l’âge du bronze, eRarissime ! Un sarcophage cananéen, de l’âge du bronze, en argile découvert au sud de la Galilée et en relation avec Séthy I, en Égypte antique ! 

 

 

 

aimé

 

jean-claude

Par ânhk, le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Nouvelles de 2014 - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 10 avril 2014 4 10 /04 /Avr /2014 23:55

ankh hiero   www.aime-free.com   

 

Voici une des netjerout du panthéon et non des moindres...

  580299_456639291087575_186829457_n.png

Une très belle représentation... !

Celle d’une netjeret...

Vous l’aurez bien reconnu ce fut la divinité du ciel, Nout !

Nous sommes au sein de l’hypogée n°1 à Siwa,

 sur le site de Gabal (Jebel) al-Mawta…
Au début de l'époque Grecque !

© Ta Mery

 

Ainsi :

 

"L’image

et

la parole

sont étroitement liés en Égypte ancienne,
et

les deux ne sont pas considérés comme des signes arbitraires,

 mais comme des éléments participant de l’essence même

de l’objet qu’ils désignent ou représentent.

 Le signifiant a un lien essentiel avec le signifié.

Les conceptions de la parole comme puissance et de la parole comme essence et réalité impliquent déjà celle de la parole créatrice.

Évoquer une chose est l’appeler à l’existence "
 Suzanne Bicke…
 La cosmogonie égyptienne.



Alors évoquons, au sein de cette thématique, la netjeret Anouket… !

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur cette thématique c'est à dire cette netjeret Anouket, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ? Tout un programme... Que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article n°1 : exotique, belle, élégante, raffinée, elle enlaçait et embrassait...

 

→ Article n°2 : fille de Râ, de Khnoum et de Satet...


→ Article n°3 : les couleurs d'Anouket...


→ Article n°4 : l'île de Sehêl, temple à ciel ouvert...

 

Anouket---1.jpg

C'est une reproduction !

Celle d'une peinture de l'hypogée de Nakhtamon à Deir el-Medineh TT335 :

Anouket en compagnie d'une autre netjeret de la fécondité,

la netjeret hippopotame avec une tête de femme...

 

Plan de l'article...     

 

→ Netjeret de cette Éléphantine, dans le sud du pays...

 

→ Souvenez-vous du fameux calendrier de l’Égypte antique !

 

Cette netjeret anthropomorphe devait donc maintenir l’équilibre du royaume !

 

→ Et que dire de la fameuse gazelle, son animal ?

 

→ Lieu de culte, lieu de fête...

 

  bis.jpg

L'île de Sahel !

Inscription probablement réalisée lors de la conquête de la Nubie par Sésostris III !

A la même époque, il y eu le creusement du canal afin de contourner la cataracte.

La netjeret Anouket !

Source / Lien

 

Netjeret de cette Éléphantine, dans le sud du pays...

 

Proche de la première cataracte...

Anket...

Anouket...

"Fille de Râ" …

"Celle qui étreint la berge"…

 

Une netjeret qui finalement se devait de contrôler les crues du Nil ! Ce fut bien ce rôle essentiel, qui expliquait la grande vénération qu'on lui attribuait...

 

Souvenez-vous du fameux calendrier de l’Égypte antique !

 

Mais aussi de cette saison que l'on dénommait Akhet !

L'ère de l'inondation salvatrice en somme…

Durant quatre mois…

En débutant normalement autour du 19 juillet !

 

Et le "15 Novembre" arriva !

Des milliers de fidèles devaient alors se rassembler au sud...

Les rives du Nil furent encore bien élargies...

Ils célébrèrent alors Anouket !

Une statue fut, de fait, placée sur une barque cérémonielle et elle allait de bord en bord de l'Itérou salvateur !

 

Elle recevait ainsi de multitude offrandes :

- Fleurs,

- Nourriture,

- Boisson,

- ...

 

Il devait probablement y avoir :

- Des chants,

- Des danses rituelles,

- Des prières quant à la netjeret Anouket et ceci afin qu'elle puisse ramener le fleuve au sein de son lit !

Les semailles devaient ainsi se réaliser ! Elles furent, vous vous en doutez bien, vitales pour l'avenir...

 

 

Le netjer Khnoum à tête de bélier...

La netjeret Satis coiffée d'une couronne blanche agrémentée de deux cornes...

Et la fille du couple, la netjeret Anouket, coiffée de plumes ! 

Source / Lien 


Cette netjeret
anthropomorphe devait donc maintenir l’équilibre du royaume !

 

Une jeune femme très élancée...

Bien faite de sa personne finalement...

Et coquette me semble-t-il ! Féminine en tout cas…

Parée de bijoux...

Portant la couronne avec les hautes plumes d'autruches, mettant bien en valeur son origine Nubienne !

 

Une région comprise, comme vous le savez, entre :

- Le Nil Blanc et Bleu,

- Le désert de Libye et la Mer Rouge,

- ...  

 

De plus…
Une union parfaitement étroite devait l'unir à Pharaon quant à maîtriser ses adversaires politiques, à imposer son pouvoir aux pays limitrophes,... !

 

Elle devait conforter, avec Satet (Un thème que nous avons déjà traité souvenez-vous...), le pouvoir royal !

 

Et que dire de la fameuse gazelle ?

 

Elle fut sa représentation animale finalement, cette gazelle dorcas !

En fait il semblerait que cela ne fut pas un animal particulier mais plutôt un genre ! Je subodore qu’elle devait englober bien des espèces…

En fait nous nous devons de nous souvenir que cette famille même des bovidés...

De la classe des mammifères...

De l'ordre des cétartiodactyles...

Cela représente une famille très large comme les bovins, caprins, ovins, antilopes,... Un peu plus d'une vingtaine de genres et plus de 100 espèces... !

 

Ainsi…

Elles furent particulièrement nombreuses le long de cet Itérou, dans cette vaste région qui correspondait à la première cataracte ! Alors, à travers le caractère pragmatique que nous leur reconnaissons aisément, nos anciens domestiquèrent ses animaux comme le sont du reste aujourd’hui, les bovidés, les ânes,… !

A cet effet…

Vous avez certainement eu cette opportunité d’admirer une belle antilope sur les épaules d’un beau et jeune pâtre…

De la même manière, parfois, nous pouvons du reste y voir un chevreau, un veau,…

 

Nous avons déjà traité aussi du gavage des oies, des hyènes,…, ainsi leurs arrivaient-ils visiblement d’engraisser également nos chères antilopes, en les nourrissant néanmoins bien différemment !

Nonobstant, cette domestication semble s’être arrêtée après l’expulsion des fameux Hyksos, en fin de cette 17e dynastie et début de la légendaire 18e, car il semblerait que leur représentation se soit à ce moment là, tout simplement arrêté … !

 

12-03a-BH03-17

Benni Hassan...

Antilopes...

BH03-17

Source / Lien

 

Vous aurez alors remarqué cet ornement en forme de tête de gazelle dorcas :

- Sur le front du netjer Rechep,

- Des dames du harem royal.

- D'Isis,

- D'Anouket,

- ...

 

Le mâle fut quant à lui considéré comme Typhonien ! La femelle fut alors consacrée à la netjeret Anouket... 

 

Lieu de culte, lieu de fête... !

 

Il n'était pas rare visiblement pour le voyageur d'arriver au beau milieu d'une fête rendue en l'honneur d'Anouket ou de ses parents !

Ceci était particulièrement vrai lors de la saison de l'inondation : Akhet.

 

L'une d'entre elles...

Fut en l'honneur d'Anouket et de Khnoum !

Elle est attestée le 18 du mois de Paopli. Moins d'un mois et demi plus tard, le 30 de Hathyr, Anouket était de nouveau fêtée ! L'inondation qui touchait alors Kemet servait de cadre à ses cérémonies dont le détail nous échappent encore, hélas !

 

Mieux documentée fut bien cette fête qui devait se dérouler au mois de Pakhons ! C'est à dire au début des moissons.

Il s'agissait là d'une grande fête au cours de laquelle Anouket quittait son île afin de naviguer un peu dans les parages de la cataracte !

 

Des barques processionnelles...

Des statuettes en bois peint ont ainsi été retrouvées sur cette île d'Éléphantine. L'une d'elle, datable de la 19e dynastie, aujourd'hui exposée au musée du Louvre, fut découverte dans une mystérieuse cachette.

Un dépôt rituel après l'achèvement de cette fête ?

Nul ne le sait encore !

 

Et quand Anouket ne se déplaçait pas...

Ce fut elle que l'on venait finalement voir ! Ainsi, Hathor, très proche il est vrai d'Anouket dans le mythe de l'inondation, venait-elle chaque année rendre une petite visite à sa bien aimée "cousine".

 

Ainsi ce fut dans le sanctuaire de Kômir que la rencontre des deux netjerout avait lieu et ceci bien une fois l'an... 

  269px-Anuket.svg.png

© Jeff Dahl

  Source / Lien 

 

A suivre prochainement...   

 

anoukis

 

Quelques représentations de la netjeret Anouket...  

 

Anqet…

Anget...

Anket…

Anoukis : les ouvrages de langue anglaise parlent souvent d'Anoukis…

Anuket...

Anouket…

 

ʾnḳt

 

"Celle qui enlace / embrasse" : ceci doit être ici pris dans le sens du Nil qui "enlace/embrasse" les champs lors de l'inondation pour les rendre fertiles...

 

"Celle qui nourrit les champs"…

"Celle qui donne la vie"...

"Celle qui tire en avant" cette épithète pourrait-il s’expliquer par sa relation avec l’inondation ?

"Celle qui amène l'inondation"...

La "dame du Sud" : car elle prenait ses racines en Nubie !

 

Hestia pour les grecs…  

books.jpg 

Anouket veillait au bon déroulement de la crue du Nil !
Au Nouvel-Empire elle sera associée à Satet et à Khnoum
et
ils formeront ainsi la fameuse triade d’Eléphantine...

 Source / lien     

 

  http://farm7.static.flickr.com/6074/6099153391_d1db937e43_z.jpg

Source

 

http://farm9.staticflickr.com/8207/8261805742_fff8931328.jpg 

Admirez "notre" netjeret sur cette sublime photo !

A gauche, Pesiour...

Vice roi de Kouch...

Intendant...

Devant la netjeret Anoukis !

Époque des pharaons Ay ou Horemheb ?

© Nefertiyi

 

 

http://djeserdjeserou.blogs-de-voyage.fr/wp-content/blogs.dir/1516/files/2005/09/assouan_elephantine_3.3.jpg 

  Source

 

anouket_le_louvre.jpg

Anouket.

Une netjeret liée à d'autres divinités comme à Satet et Khnoum !

En bois.

Nouvel Empire.

1550 - 1069 avant notre ère.

Au Louvre, salle Sully au Rez-de-chaussée, salle 18, N 3534.

Source / Lien

 

 

Désinences... prochainement sur le même sujet... La netjeret Anouket...    

 

- Le temple d'Ouadi el-Seboua,

- ... 

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

       • Sources... 

 

Collection "Passion de l'Égypte" Editions Atlas 2003


Erich Lessing et Pascal Vernus, "Les Dieux de l'Égypte" Imprimerie Nationale, Paris, Octobre 1998 En Anglais, Traduction Jane M. Todd, The gods of ancient Egypt, George Braziller, Octobre 1998.

 

Dictionnaire de la Civilisation Égyptienne - Rachet Guy - Larousse

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Patai, Raphael 1990 (1978). The Hebrew Goddess : Third Enlarged Edition. Detroit, MI : Wayne State University.

 

Les Dieux de l'Égypte, l'un et le multiple.  Erik Hornung, Champs / Flammarion


Pinch, Geraldine (2004) Mythologie égyptienne : Un guide pour les dieux, déesses et les traditions de l'Egypte antique. Oxford University Press.

 

La Mythologie Égyptienne - Aude Gros de Beler - Editions Molière

Dieux et Déesses de l'Égypte ancienne -  Dr. Edouard Lambelet - Editions Lehnert & Landrock - 1989 - Les divinités de l'Égypte ancienne et comment les reconnaître.

Nadine Guilhou - Janice PEYRE : La mythologie égyptienne.  

 

Ziegler, Bovot, L'Égypte ancienne, Manuel de l'Ecole du Louvre, Paris, 2001, P. 194. 

 

Jean-Pierre Corteggiani, "L'Égypte ancienne et ses dieux", Fayard, p. 280. 

 

 

      Sitographie...

 

Wikipedia  

 

 

      Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Netjerou, netjerout en Égypte antique !  

Clé de VIE

 

Aphorisme...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire...    

 

"Il en est ainsi pour toujours :

l'homme n'est rien.

 

L'un est riche,

l'autre est pauvre.

 

Tel était riche l'an passé qui est vagabond aujourd'hui.

 

Le cours d'eau d'antan passe aujourd'hui ailleurs.

 

De grands lacs sont à sec

et

d'anciens rivages sont dans l’abîme"
Aménémopé fils de Kanakht.

Au profit de l'éducation de son fils.

 

Fichier en PDF...

 

5-AnouketElle fut exotique, belle, élégante, raffinée, la divine panachée Anouket, son lieu de culte, ses fêtes... ! (5) en Égypte ancienne !

 


 

 

aimé

 

jean-claude

 

 

vie, santé, force (v.s.f.).

                                                                    

 vie, force et santé.

Par ânhk le blog d'Aimé Jean-Claude - Publié dans : Netjerou, netjerout en Égypte antique - Communauté : blog culture
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Vous êtes sur un site d'informations...

  • : ânhk - le blog d'Aimé jc
  • ânhk - le blog d'Aimé jc
  • : Culture Littérature art histoire découverte Culture
  • : Ensemble, découvrons ma réalité... S'intéresser à l'histoire, c'est aussi avoir de l'attrait pour l'Homme contemporain, c'est appréhender les événements de chaque jour, c'est avoir une vue probable sur l'avenir... Ce blog s'adresse aux personnes qui souhaitent découvrir et partager la passion de l'Égypte antique. "Décrire l'Égypte", quelle belle ambition ! Antonio Baldini ne disait-il pas " Le sens de l'Histoire s'acquiert en y participant un peu"...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Fouiller...

Aphorismes

"Il n'y a pas d'homme cultivé.

Il n'y a que des hommes qui se cultivent."

  Maréchal Foch

 

   Le Savoir c'est la Liberté !

Traduction

Ainsi...

Rubriques

Partager

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés