Le site d'Aimé Jean-Claude

Les temples et leurs personnels ! Pharaon, prophètes, prêtres, prêtresses, et l’"ouêbouit" ce personnel féminin aux ordres de la reine,… (5) En Égypte ancienne !

ankh hiero  "Vivre"… "La vie"…

 

ww.aime-jeanclaude-free.com   

 

"Vous, 

 

Prêtres et scribes,

 

Vous êtes des connaissants "

"Livre pour Sortir au Jour"

 

 

Comme moi...

Vous allez admirer probablement la représentation ci-dessous ! 

 

Voyez cette dextérité !

Celle evidemment de  nos anciens artisans, eux qui surent si bien l'exprimer et ce à travers cette finesse... 

 

Source

 

Nous sommes bien au Moyen Empire et ce au sein même de la 12e dynastie. Et plus précisément de 1991 à 1783 avant l'ère du Christianisme.

 

Voici quelques caractéristiques quant à cet artefact : 

- Hauteur de 48 cm,

- Largeur de 9.5 cm,      
- Pour une profondeur de 21 cm.

 

Statue en bois de la prêtresse d'Amon Imertnebes.

Voyez sa robe de peau bien moulante.

Quant à sa perruque, elle aurait été rajoutée bien plus tard !

Numéro d'inventaire ah113.

© Le musée de Leyde des antiquités... 

Source 

 
Souvenez-vous...
Pharaon...
Il fut véritablement le premier ministre des prêtres ! 
 

Préambule ...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet.

Si cela vous est nécessaire...  

 

Ainsi...

Afin d'en savoir davantage sur la prêtrise, je vous convie à suivre les liens, ceux correspondants à des articles édités précédemment. 

Qu'avons-nous donc déjà découvert ? Tout un programme évidemment, que nous venons simplement d'effleurer ici...

 

→ Article N ° 1: le temple proprement dit...

 

→ Article N ° 2: la hiérarchie au sein de la prêtrise...

 

→ Article N ° 3: "Karomama, aimée de Mout"...

 

→ Article N ° 4: des assistants laïcs bien...

 

 

http://www.google.fr/url?source=imglanding&ct=img&q=http://www.legypteantique.com/images-articles/robe-femmes.jpg&sa=X&ei=mDgrUuKdO8av0QWSr4CoCg&ved=0CAkQ8wc&usg=AFQjCNFwv-4Vf7MqlyBWKaQ-6C1B0D8yTg

 

  "L'Égypte ancienne


aurait moins d'attraits


S'il n'y avait les Egyptiennes"

  Alain Zivie 

 

 

Plan de l'article...      

 

→  Nous sommes bien en cette fin du Nouvel Empire.

 

→  L '"ouêbouit", le personnel féminin de bureaux aux ordres de la reine !

 

→  Les règles du clergé...


→  Ainsi, service leur pendentif vis-à-vis du culte...

 

→  Prêtres et bons vivants...

 

  Voici une superbe photo d'un prêtre-sem...

Provenant de l'hypogée de Sennefer.

Source / Lien

 

Nous sommes en fin du Nouvel Empire.

 

Ainsi...

Comme vous savez, cela correspondait aux prémices d'une nouvelle période, l'une des plus instables du reste, à savoir "La Troisième Période Intermédiaire".

 

Le pouvoir du clergé d'Amon était alors littéralement pharaonique, le culte de ce netjer devint quasiment prépondérant !

Alors que pharaon dominait à Tanis...

Les fameux grands prêtres d'Amon, avec probablement l'aide de l'oracle, administraient quant à eux la belle cité aux cent portes, Thèbes ! Leur puissance s'avérait du reste parfaitement appuyée par le fait que, très souvent, leurs propres racines furent ancrées au sein même de la famille royale.


Souvenez-vous notamment des Divines Adoratrices d'Amon.

Douat-Netjer...

Elles furent tellement puissantes qu'elles devaient certainement se comporter comme de véritables reines. Au point qu'elles pouvaient avoir des domaines pouvant atteindre des surfaces de 3 300 aroures, 900 hectares de nos jours : cela ne fut pas vraiment bénin, reconnaissez-le !

 

Thèbes ?
Vers 1400 à 1350 avant de notre ère...

Touy, prêtresse de Min, netjer de la fertilité !

Source / Lien

 

L '"ouêbouit"...

 

 

De nombreux titres de prêtres existaient et de fait, de fonctions affiliées. Et l'un des plus répandus fut bien celui de ouêb !

Souvenez-vous d'ailleurs...

De ce lieu mémorable, de cette "Place pure"la Ouâbet : lieu même des momifications...

 

Ainsi, l'ouêbouit...

Ce fut bien un personnel féminin aux ordres de la reine. Elles étaient probablement une analogie aux employés du même genre, masculins... Ceux-ci furent théoriquement dirigés par pharaon lui-même.

Quant aux femmes, elles semblaient visiblement avoir été aux ordres de la reine, de la Grande Epouse Royale (GER) !

L'épouse du demi-netjer...

 

Ainsi...

A la Basse Epoque, et comme nous l'avons au préalablement mentionné, la Divine Adoratrice d'Amon remplaça la reine et ce visiblement à la tête même du harem sacré.

Nonobstant...

Ce dernier, contrairement à ce que son nom semble indiqué ne fut pas, à priori, constitué de courtisanes recluses. Même bien au contraire. Ce fut probablement l'équivalent d'un véritable clergé féminin.

Divinisées...

Tout comme d'ailleurs les prêtres...

Et ce en différentes classes....

Au sujet des prêtresses, souvenez-vous de nos amis les Grecs. Ils les nommaient "pallacides". Elles célébrèrent le culte de certaines netjerout comme Hathor par exemple,...

 

D'ailleurs, il pouvait certainement s'agir d'une fonction purement honorifique vis-à-vis de certaines grandes dames de la cour, celles bien évidemment que la reine avait décidé d'honorer.

Des laïques,

Des musiciennes,

Des chanteuses,

Des danseuses,

... Toutes également attachées aux temples à qui elles devaient probablement et cela, bénévolement pense-t-on, prêter leurs concours et ce durant les cérémonies sacrées.

 

Les règles du clergé...

 

Les prêtres élaboraient une sorte de "contrat" qui fixait en quelque sorte leur rémunération ainsi que leur logement,...

 

Quelques obligations cependant :

- Savoir lire l'écriture hiératique,

- Avoir acquis une certaine compétence théologique,

- Et bien sûr pouvoir répondre à des conditions de puretés extrêmement rigoureuses. Tous les membres du clergé, du moins tous ceux qui officiaient au sein des temples, se devaient, en effet, d'être purs.

- ...

 

"Je me suis présenté devant le dieu,

(...)

Tandis qu'on m'introduisait dans l'horizon du ciel.

 

Je suis sorti du Noun

(l'eau initiale)

et

je me suis débarrassé de ce qu'il y avait de mauvais en moi ;

j'ôte mes vêtements

et

les onguents

comme se purifient Horus et Seth.

 

Je me suis avancé sans souillure

devant le dieu dans la salle sacrée,

plein de crainte devant sa puissance "

 

Ainsi, quant à leur vertu de propreté, ils furent :

- Rasés,

- Voir tondus,

- Epilés,

- Circoncis : analogie peut-être avec le netjer Râ ?

 

"Du sang tomba du phallus de Râ,

 

après qu'il eut achevé de se couper lui-même"

Bruno Halioua "La médecine au temps des pharaons" Liana Levi en page 108.

 

- Souvenez-vous, nous l'avons déjà plus ou moins abordé, cette pureté touchait même le domaine de la nourriture, 

- ...

 

De plus...

Selon Hérodote lui-même...

Ils devaient comme vous savez, réaliser des ablutions et ce à raison de "deux fois le jour et deux fois la nuit".

 

Ainsi, pendant leur service vis-à-vis du culte...

 

Ils avaient pour obligation de s'abstenir de toutes relations sexuelles !

 

De plus...

Ils ne devaient se vêtir qu'au moyen d'une étoffe de lin, voyez par exemple...

 

Boîte de Draps Linge.

Nouvel Empire. Dynasty 18, début du règne de Thoutmosis II, 
ca. 1492-1473 BC
Thèbes, Cheikh Abd el-Gourna, tombeau de Hatnefer et de Ramose
Metropolitan
Museum.

 

Qualcuno, circa 3500 anni fa, ha ordito queste trame...
Dal corredo funerario della Tomba di  Kha e Mérit.

Source  / Oh_ Paolo Bondieli

 

Nonobstant…

Toute règle possède bien une exception !

Et dans notre cas...

Il s'agissait bien du premier prophète. Nous pouvons alors le différencier, le reconnaître si vous préférez, au moyen de cette belle peau de léopard, il la portait d'ailleurs drapé sur la poitrine.

 

Source

 

Un prêtre Inmutef faire une offrande.

Hypogée de Ramsès IX.

Source

 

N'oublions pas non plus les fameux scandales en fibres de palmier 

 

En liaison avec ce sujet mais cependant, un peu en aparté, rappelons à toute fin utile, que nous mentionnons là non pas un arbre, comme d'aucuns pourraient le suggérer, mais bien une simple plante. Géante certes puisqu'elle peut quand même, reconnaissons-le, atteindre les 60 m de hauteur ! D'ailleurs, je pense que ce point précis peut amener à penser à la présence d'un arbre.

Elle est du reste monocotylédone et sa particularité première est donc qu'elle ne possède pas de tronc à la manière d'un véritable arbre, mais bien ce que les botanistes nomment un stipe, une tige en quelque sorte : à cet effet souvenez-vous par exemple de Stipa tenacissima L ou plus communément appelé l'herbe Halfa. 

 

Cette plante donc, le palmier...

En pleine croissance, grossit évidemment et nous montre par la même tout simplement, que ses feuilles tombent ! Ce stipe est en vérité composé de pétioles qui sont, vous l'aurez bien deviné, persistantes et correspondent à ce qui demeure finalement après la chute de ses feuilles supérieures. 

 

Ainsi...

Cette matrice végétale, à savoir les fibres, provenait de l'écorce et ce de différents types de palmiers et servait notamment afin de fabriquer des cordes. 

Quant aux textiles élaborés avec cette noble matière, ils ne furent visiblement pas courants ! Paradoxalement peut-être, une particularité à souligner quand même, les chercheurs en retrouvèrent au sein d'un ensemble de boucles sur un morceau de tissu à Akhet-Aton. 

 

Source

 

263 pages parues en 2 000 et en Français.
Editions de la RMN / 2000.
ISBN: 2-7118-3900-1
.

Un ouvrage qui traite finalement du Moyen Empire pharaonique

islamique jusqu'au Moyen Age !

Source / Véronique Montembault.

 

 

Prêtres et bons vivants...

 

 

Cependant les serviteurs du netjer furent tenus à certaines règles strictes pendant le service religieux, ils pouvaient vivre comme bon leur semblait seulement une fois leur tâche accomplie !

 

Tous les membres du clergé semblent avoir été divisés en quatre classes, les quatre phylés finalement, de composition identique. Chacune des équipes prenait à tour de rôle et ce pendant un mois, la charge du temple afin de reprendre ensuite une vie "normale" pendant un trimestre.

 

Donc, à quelques exceptions près, les prêtres se mariaient, avaient même des enfants et vivaient de fait au milieu même des laïcs.

 

Alors...

Faire la fête en buvant la fameuse bière, en faisant bombance en quelque sorte et en honorant évidemment leur femme, tout cela ne fut pas seulement permis, mais bien encouragé ! 

 

On pouvait alors ainsi lire cette recommandation des prêtres de Ptah et ce sur une stèle découverte à Memphis : 

 

"Prêtres de Ptah,

ne te arrête pas de boire et de manger,

de t'enivrer,

de faire l'amour,

de passeur des jours de fête,

Suivre de ton cœur jour et nuit ".

 

Cela ne fut véritablement qu'au Nouvel Empire que les souverains vont couvrir les temples de richesses.

 

Auparavant...

Les listes de rémunérations des prêtres officiant dans les temples d'une importance certaine témoignaient de leur modestie. Les prêtres furent en effet payés en nature, de pain et de cruche de bière,...

 

En vérité ici...

Nous sommes en présence d'un couple de statuette comprenant Amenhotep et Ranna !

 

 

Statuettes du Grand Prêtre Amenhotep.
18e dynastie.

Nouvel Empire.

 Règne de Hatshepsout...

Hauteur. 44 cm, 33 cm 
De la collection de V.S.Golenischeva ; acquis à Louxor 
Au musée Pouchkine depuis 1911.

Inv. N I.1.a.2099 2103.

Source

 

Voici l'une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) et ce à Gournet Mourraï...

 

Procession de statues royales d'Amenhotep III 

et 

de sa grande épouse royale Tiyi

et ce vers le lac sacré de l'Aménophium !

Source

 

Voyez ce grand prêtre d'Amon devant pharaon...

De la 18e dynastie ! 

 

TT 277.

Voyez au centre de la photo,

pharaon est tout de blanc vêtu, avec une ceinture, l'uraeus,...

Source / Lien

 

Nous sommes bien en ce lieu de Gournet Mourraï, au sud de Cheikh Abd el-Gournah, au sein même de cette nécropole de Thèbes Ouest, et d'une petite colline à l'ouest du temple funéraire d'Amenhotep III...

 

Les hypogées principaux pourraient bien être : 


- TT 40.

"Imn hotep - Hwy"... 

Vice-roi de Koush de Toutânkhamon, gouverneur des Terres du Sud...

Le propriétaire semble avoir été le chef du harem d'Amon, du harem royal,...

 

- TT 223.

 

- TT 277.

Hypogée d' "Imnement". il devait bien être de son vivant, le flabellifère, qui se situe ici devant son souverain.

"Père divin dans le temple d'Amenhotep III".

Un grand prêtre d'Amon de la 18e dynastie.

De plus elle est l'une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) et ce à Gournet Mourraï vous l'aurez bien compris.

 

- TT 278.

 

- ... En fait, le 5 novembre 2015, trois tombes furent ouvertes TT 40, TT 277 et TT 278 ainsi que celles d’Horemheb et de Thoutmosis III et ce dans le cadre des célébrations de la fête nationale de Louxor.

 

Nous sommes toujours au sein de l'hypogée TT 277.

Derrière le souverain reine Tiyi...

Source

 

Voici un véritable chef-d'œuvre selon moi : Ranna.

Source

 

En vérité ...

NOUS SOMMES en présence d'Un couple de statuette comprising  Amenhotep et Ranna!

Mais voilà...

Il vous faudra attendre, un peu, afin d'en connaître prochainement la suite... 

 

  Cle de vie

 

  Je vous ai intéressé ?
 

Alors @ bientôt...

 

Peut-être !

 

 

Désinences ...  Prochainement sur le même sujet à savoir la prêtrise...

 

- La richesse des temples et le pouvoir des prophètes,

- Le clergé de l' "oueb", savants, astronomes, horologues, ...

- Les maisons de vie,

- Les temples et processions,

- ...

 

Clé de VIE

 

Afin d'en connaître davantage, je vous inviter à consulter :

 

 

•  Sources ...

 

 

Édition ATLAS


Serge Sauneron,  "Les Prêtres de l'Egypte ancienne", au seuil p 65.

 

Florence Maruéjol, Encyclopédie "Atlas de la Mythologie", "L'Egypte, Croyances et religions", Editions Atlas 2003. 

 

Mme Aurélie Roch ...


Azim  "Découverte de dépôts de fondation d'Horemheb au IXème pylône de Karnak"  Cahiers de Karnak VII, 1982, p. 93-120.

 

 

Naguib, SA, "Le clergé féminin d'Amon thébain à la XXIe dynastie", N ° 38, la collecte: Orientalia Lovaniensia Analecta, Uigeverij Peeters, Louvain 1990.


 

Et plus précisement encore :

 

Porter, B, Moss, RLB en J. Malek (éd.), Topographique Bibliographie des anciens égyptiens textes hiéroglyphiques, des reliefs et des peintures, VIII: objets de provenance ne sont pas connus, partie 1, Oxford 1999, nr. 801-462-000.

 

"CATALOGUE DES CHAUSSURES de l'Antiquité égyptienne"  Avec SES 263 pages parues en 2000 et en français. Editions de la RMN / 2000 / ISBN: 2-7118-390u 0-1. Un ouvrage Qui traite finalement du Moyen Empire pharaonique Jusqu'au Moyen Âge islamique! De  Véronique Montembault.

 

 

 •  Sitographie...

 

Wikipédia

 

 

•  Taggé avec : 

 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Enfants en Égypte Antique !

 

Homme en Égypte antique !

 

Femmes en Égypte antique !

 

Les Ancêtres, en Égypte ancienne !

Clé de Vie

 

Aphorisme...

Ceci verser autoriser et provoquer d'Autres pensées !

Aucune prétention...

Ne pas faire semblant de tout dire...

 

 

Voici une traduction effectuée par Pascal Vernu : 

 

"C'est aux écrits

que tu dois porter ton intérêt.
[...]

Vois,

il n'y a rien de mieux que les écrits.


C'est comme être porté par l'eau."

 

Aimé

 

anx (= w) WDA (= w) BNS (= w)

 

Ankh, Oujda, Seneb! 

 

Vie, forcer et santé.

Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !
Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !

Hypogée TT277 d'Aménémonet, grand prêtre d'Amon, 18e dynastie. Une des nouvelles dernières demeures ouvertes aujourd'hui (08-11-2015) à Gournet Mourraî !

Partager cet article

Repost 0