Lundi 28 novembre 2011 1 28 /11 /Nov /2011 00:00

ankh hiero

 

La Bible la mentionnait comme étant la déesse de Sidon !

 

  ishtar

  Ishtar ailée sur deux capridés !

Dynastie Amorrites, Larsa.

Louvre.


Apparté : dans "Le monde comme il va Zadig de Voltaire"...

Le monde comme il va ; Zadig ; Micromégas ; Candide ; Traité sur la tolérance ; Jeannot et Colin ; L'ingénu : Jean d' Ormesson.

 

Astarté était une ancienne reine de Babylone réduite à l'esclavage qui retrouvait son premier et seul amour :


"Alors Astarté et Zadig

 

se dirent tout ce que des sentiments longtemps retenus,

 

tout ce que leurs malheurs et leurs amours pouvaient inspirer

 

aux coeurs les plus nobles et les plus passionnés ;

 

et les génies qui président à l'amour portèrent leurs paroles jusqu'à la sphère de Vénus."

(Paris, Librairie Larousse, "Nouveaux classiques", 1973, chapitre XVI, p. 125)


Astarté était un nom d'origine sémitique...

 

Comme le fut Kadesh et Anat !


Sa transcription hiéroglyphique varie selon les lieux et les époques.


Voici d'autres appellations du nétèr que vous serez à même de rencontrer :

- Asteret,

- Astcherty,

- Ashteret,

- Astaroth, déesse des Phéniciens. L'Écriture la nommait souvent du nom pluriel d'Astaroth, qui signifiait proprement des troupeaux de brebis ou de chèvres (De XII,13.)

- Atcheret,

- Ashcheretchet,

- Aserach, le bocage (ou Aseroth / Aserim), des bois (Asera, Aserot, Aserim), parce qu'on l'adorait dans les bois ! De plus elle fut la déesse des bois : ils étaient proprement son temple. On lui consacrait des Asera, des bois, où l'on commettait d'ordinaire des impudicités qui ont rendu son culte infâme.

- Asterty(ten),

- Astertenten,

- Ashtart,

- La Reine du ciel (Jer 12 :18 ; 44 :17,18) ; et quelquefois on désignait son culte par celui de milice du ciel (2Ro 18 :4). Les auteurs sacrés la joignaient presque toujours au dieu Baal, et lui donnaient le nom de dieu (1Ro 11 :5 ; 13 :33), n'ayant point de nom particulier pour exprimer une déesse.

-...


astarte.gif

Astarté


Ces variantes témoignaient de la difficulté, pour les Anciens Égyptiens :

- De correctement saisir les nouveaux sons,

- De les analyser... Sans doute étrangères à leurs oreilles... Du nom de ce divin...

 

S'il en est encore besoin...

 

Cela peut démontrer que parmi la pléthore de divinités qui faisait ce paradigme antique, il n'en demeurait pas moins maintes interactions entre eux !


Comme dans la nature, tout était interdépendant et, l'est encore ! 


Toutes les deux, Kadesh comme Astarté, étaient donc des nétèrou importés.

 

Montrant ainsi, un pays ouvert... Du moins à certaines périodes...


Préambule...

 

Pour en savoir davantage sur ce nétèr que fut Astarté que l'on confondait aisément avec Kadesh je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment ! 

 

Nous avons donc découvert dans les précédents articles :

 

Astarté, Nétèr de la Fertilité, de la beauté, de la Guerre, de l'Amour... 

• Elle était aussi une reine Babylonienne !

• "La fille de Ptah", fut irascible et violente.

 

Une arrivée tardive !

• Au début de la XVIIIe dynastie : c'est à dire entre 1 600 et 1 500 avant JC.

 

Née dans un œuf... Astarté !

• C'était le nétèr de l'amour et celui de la médecine. 

• "On raconte qu'un œuf..."  

 

 

  Statuette Goddess Louvre AO20127

Statuette de femme nue !
Figurine d'Astarté avec une coiffe cornue.
Peut-être de la Grande Déesse babylonienne !
Albâtre ou, Rubis et terre cuite, IIe siècle av. / ap. J.-C.
Provenance : nécropole d'Hillah, près de Babylon
H. 15,4 cm, Largeur 11,8 cm

© Marie-Lan Nguyen (2006)


 

Au rang des nétèrou Égyptien... 


Un papyrus, conservé dans la collection Pierpont Morgan de New York, lève le voile sur cette question en nous relatant un épisode mythologique manifestement fabriqué de toutes pièces !

 

On subodore qu'il fut écrit sous le règne d'Horemheb, autant dire fort tardivement !

 

Un texte fragmentaire... 

 

Il attesterait donc, de l'origine étrangère de ce nétèr !

 

Il expliquerait la manière dont elle prit place dans le panthéon égyptien !

 

Cette déité que fut Yam, ce nétèr marrin, selon Gustave Lefèvre, voulu soumettre les autres nétérou !

 

Voyez plutôt...

 

Ce texte nous rapporte donc que Yam, turbulent nétèr de la mer, aurait voulu imposer sa loi aux autres nétèrou en exerçant moults chantages sur ses congénères.

 

Afin d'endormir ses exigences, ceux-ci font appel à Astarté, présentée selon le texte comme "La fille de Ptah", et réputée pour son tempérament "irascible et violent" : ce qui l'a souvent rapprochée de Sekhmet !

 

Les nétèrou lui envoyèrent donc un messager.

 

Arrivé "chez les Asiatiques", ce dernier interpelle le nétèr assoupi, par la fenêtre de sa chambre !

 

Lui ayant ouvert, le messager se présente à elle, "les sandales trouées et les vêtements déchirés". Cet aspect défraîchi laisse à penser que ce messager eut à affronter un voyage particulièrement long et difficile !

 

Ainsi, au-delà de la simple anecdote, il se trouvait ainsi établi qu'Astarté en ces temps anciens vivait dans des contrées fort éloignées du monde des nétèrou !

 

Astarté vint donc à leurs secours et, usant des ses charmes, fort nombreux d'ailleurs, parvint à séduire Yam qui trouva en elle, plus fort que lui.

 

L'énnéade réjouie, offrit alors au nétèr Astarté, une place parmi les nétèrou. 

 

Depuis lors, Astarté fut Egyptienne !

 

 

As-Julia_Maesa-Sidon_AE30_BMC_300.jpg  

Astarté

En "équitation" dans un char à quatre branches en saillie du toit.

Sur le revers d'une pièce de monnaie de Sidon (mentionné dans la Bible !).

© lien

GNU Free Documentation License

 

A suivre...


Désinences... prochainement sur le même sujet... à savoir sur le nétèr Astarté !

 

- Ptah pour père et Seth pour époux,

- Sensuelle mais stérile,

-

-... 

 

A fin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

    

    • Sources...   


Collection "Passion de l'Egypte" Editions Atlas 2003

 

Mythes et légendes du monde entier Éditions de Lodi 2006

 

Encyclopédie de la mythologie d'Arthur Cotterell Edition Parragon 2004

 

Ruth Schumann Antelme, Stéphane Rossini, Nétèr - Dieux d'Égypte 

 

Religion & histoire, n° 29 novembre/décembre 2009, p 16.

 

 

    • Sitographie... 

 

Wikipédia     

 

http://www.michelledastier.com/index.php/2011/01/23/2040-tunisie-quand-le-jasmin-sent-labsinthe-la-chronique-de-michel-andre

 

       Taggé avec :


NETEROU en Egypte antique  

 

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

 

Une des trois épouses de Seth... Anat (1) en Egypte ancienne !


Une arrivée tardive... Astarté (2) en Egypte ancienne !

 

Née dans un œuf... Astarté (3) en Egypte ancienne !


 

Tout sur sa sainteté Kadech... en Egypte ancienne !

 

Tout sur le maître des artisans et de la vérité, la divinité Ptah, en Egypte ancienne !

 

 

 

 

Clé de VIE

 

 

Apophtegme...   

 

 

"Si tu es venu pour m’aider, tu perds ton temps.


Mais si tu es venu parce que tu penses que ta libération est liée à la mienne,

 

alors travaillons ensemble."
Lisa Watson aborigène d’Australie

 

 

Fichier en mode PDF

 

  Elevée à la dignité de Déesse Égyptienne... Astarté ( Elevée à la dignité de Déesse Égyptienne... Astarté (4) ! En Egypte ancienne !

 


 

aimé

 

jean-claude

 

Par ânhk - Publié dans : Netjerou, netjerout en Égypte antique - Communauté : Egypte
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Vous êtes sur un site d'informations celui d'Aimé Jean-Claude...

  • : Le site d'ânkh i.e. d'Aimé Jean-Claude
  • Le site d'ânkh i.e. d'Aimé Jean-Claude
  • : Culture Littérature art histoire découverte Culture
  • : Ensemble, découvrons ma réalité... S'intéresser à l'histoire, c'est aussi avoir de l'attrait pour l'Homme contemporain, c'est appréhender les événements de chaque jour, c'est avoir une vue probable sur l'avenir... Ce blog s'adresse aux personnes qui souhaitent découvrir et partager la passion de l'Égypte antique. "Décrire l'Égypte", quelle belle ambition ! Antonio Baldini ne disait-il pas " Le sens de l'Histoire s'acquiert en y participant un peu"...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Rubriques

Rechercher

Aphorismes

"Il n'y a pas d'homme cultivé.

Il n'y a que des hommes qui se cultivent."

  Maréchal Foch

 

 

 Le Savoir c'est la Liberté !

 

"Un peuple ignorant de son histoire,

c'est comme un arbre sans racines". 

Marcus Garvey

 


"Quand on étudie le passé,
il est impossible de ne pas jeter
un regard sur l’avenir’"
Arnold Toynbee

Traduction

Ainsi...

Web-informations.net

Partager

Syndication

  • Flux RSS des articles
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés