Le site d'Aimé Jean-Claude

Le renouveau c'est maintenant avec la Pâque Juive et les Pâques Chrétiennes & l'Égypte antique !

  Voici le temps de la renaissaissance...

   

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

   
Alors...

Les Pâques

ou

la Pâque ?
 

http://www.favors-to-treasure.com/images/Egyptian-Assorted-E.jpg

 Assortiment de netjerou(t)...

Ceux-ci ne s'admirent pas véritablement par contre, ils se dégustent !

 Source

 

Plan de l'article...

 

Les Pâques…

 

La Pâque…

 

→ Le retour du printemps !

 

La tradition de s'offrir des œufs au printemps remonte donc à l'Antiquité...

 

L’œuf et le lièvre…

 

→ Quant au légendaire lapin...

 

Et dans tout cela, le chocolat ?

 

"Nous avons tous des rêves,

 

mais pour les réaliser,

 

il faut beaucoup de détermination,

 

de dévouement,

 

de discipline

 

et

 

d’efforts"

Jesse Owens

 

Alors rêvons ensemble si vous le voulez bien, de ce renouveau en cette ère printanière...

 

Les Pâques…

 

La fameuse et présente fête de Pâques, Easter en anglais comme vous savez ! Sincèrement, elle ne représente pas du tout une nomenclature véritablement chrétienne ! Elle semble bien porter en elle cette origine Chaldéenne. Tout simplement, cela fait référence à la divinité d'Astarté, ou si vous préférez utiliser cet autre titre de Beltis, celle des Ninivites : vous savez bien la reine des cieux !

 

Serait-ce finalement un culte relatif à la fécondité ? Et cela à peine dissimulé sous les apparences d’une célébration quant à la résurrection du Christ !

 

En tout état de cause...

Pâques fut bien une synthèse incorporant de bien nombreuses traditions provenant des ères préchrétiennes !

 

Référons nous alors à Alexander Hislop, un auteur indiscutablement très compétent en la matière. Grâce à lui d'ailleurs vous aurez alors peut-être cette surprise, celle de découvrir l'origine païenne (Même si personnellement je n'apprécie guère cette nomenclature !) quant aux coutumes de la chrétienté : telles que le culte de la "Vierge", le sapin, même la bûche de Noël, les œufs de Pâques,...

Nous sommes bien au sein de la continuité des traditions religieuses : rien ne se perd, tout évolue, tout se transforme, il en va de même pour les religions, les coutumes, les croyances,...

Ainsi...

La nomenclature de Pâques, avec ses origines babylonienne, avait bien cette souvenance, celle de la reine des cieux, souvenez-vous alors de quelques déités comme furent Ishtar ou Astarté ! Et que dire alors de ce sens caché, celui du fameux oeuf mystique d'Astarté...

 

On adulait bien Baal en Bretagne !

Alors il ne vous sera probablement pas difficile finalement de subodorer que sa compagne, à savoir Astarté le fut elle aussi et ce par les anciens Anglais. Ainsi, Astarté qui en ce lieu de Ninive s'appela Ishtar prend en avril le nom d'Easter (Pâques)…

Rappelez-vous du 3e et du 4e siècle de notre ère…

Cette fête s’appelait alors Pascha, ou Pâques et semblait même s’accorder à l'origine avec l'époque de la Pâque juive.

 

Alors, d'aucuns semblent même subodorer que nous sommes là au sein d’une version Christianisée de la Pâque juive.

 

La Pâque…

Une fête, Pâque, et la sortie d'Égypte !... En Égypte ancienne !

 

En aucune façon...

Vous ne la trouverez dans le Nouveau Testament et cela sous l’image probable d’une résurrection !

 

Nous sommes maintenant au sein de la religion juive...

Pessah, en Hébreux.

Pass-over, en anglais.

Pasqua, en grec.

Pasha, en latin.
...

 

En fait, la Pâque juive commémore l'exode des Hébreux hors d'Égypte, emmenés par Moïse comme vous savez !

 

Au cours du premier repas d' "hommes libres"...

Ils auraient alors sacrifié à cette occasion un agneau ! Dès lors, cette viande fut consommée par les Juifs lors de la fête de la Pessa'h... 

Un animal qui était bien présent en Égypte antique !

Ovis longipes paleoaegytiaca.

O. Artiodactyles, F. Bovidés.

Souvenez-vous de nos anciens Égyptiens, ils l’utilisaient notamment pour les cultures : au moment des semailles, les troupeaux piétinaient le sol meuble afin de faire rentrer les graines dans le sol limoneux ainsi que lors du dépiquage des céréales i.e. la séparation du grain et de son enveloppe.

Paradoxalement peut-être...

Le mouton semble avoir été consommé de façon minoritaire finalement : sauf par le peuple lui-même ! Et quant à sa laine, elle fut fort peu usité : exception de manteaux et tuniques de laine blanche et ce pour les dignitaires...

Quant à la graisse, elle entrait comme vous savez dans la composition de médicaments.

 

Ainsi, rappelons-nous alors :

 

→ De cette "délivrance", celle qui aurait été de ce peuple, en cette ère de Moïse !
 

"Sacrifice de Pèssah pour YHWH,

qui a sauté les maisons des Benéi Israël,

[…]

en frappant Misraïms".

→ ...

 

cloches paques
Le voyage des cloches à Rome !
Gravure de Granville...

 

Bonnes Pâques aux communautés

 

 

Juive

et

Chrétienne !

 

Le retour du printemps !

Les fêtes du printemps, Sham el-Nasim... En Égypte ancienne !

 

Voici la germination en ce début de printemps et l’œuf...

 

"La conception de l’œuf comme symbole de la fécondité

et

du renouveau de la vie

remonte à l’époque des anciens égyptiens et Perses,

qui avaient également l’habitude

de colorer

et

de manger des œufs pendant la fête du printemps"
Encyclopaedia Britannica.

10151210_10154023819545103_2814784274677318901_n.jpg

 Source

 

"L’œuf est un symbole universel très ancien,

 lié à la vie,

 à l’origine du monde dans de nombreuses légendes.

 

Cet emblème de la vie éternelle

et

de perfection accompagnait parfois les morts dans l’au-delà

[…].

 

C’est assurément pour Pâques

que l’œuf joue le plus grand rôle

car les œufs

sont alors les instruments essentiels d’une magie de la fécondité."

N. Cretin.

Fêtes et traditions occidentales.

 

Ainsi chez les Égyptiens…

Comme les Perses d'ailleurs…

Et même les Romains, l'œuf fut bien un symbole de vie et de renouveau !

 

figure32.jpg

Voici un fameux oeuf tombant du ciel

Il se rapporte évidemment à l'arche,

cele préparée par le commandement formel de Noé !

  WILKINSON, vol. III, p. 20 et PAUSIANAS, liv. III, Laconica, ch. 16.

 

La tradition de s'offrir des œufs au printemps remonte donc à l'Antiquité...

 

On s'offrait en guise de porte-bonheur des œufs de poule décorés.

 

Nonobstant...

Et cela au cours de notre propre Moyen-Âge...

Il fut strictement interdit de manger des œufs comme des sucreries d'ailleurs, et tous cela durant le carême !

 

Seulement voilà...

Les poules, elles, n’en furent pas vraiment informées (L’importance de la communication est bien visible ici !) !

Cet état de fait poussa à utiliser le surplus des œufs et ce en les décorant ! Et nous connaissons encore cette coutume… !

 

Source / Aya Ali

 

Un œuf de Pâques décoré avec des animaux.

Remarquez les cornes torsadées ! Seraient-ce des gazelles ? Cet œuf d'autruche a été trouvé en morceaux dans une fosse à Nagada…

3 600 avant le Christianisme.

Source

 

Voici l’œuf et le lièvre…

 

Une belle liaison avec la netjeret Astarté, thématique que nous avons déjà abordé ensemble !

Je vous rappelle même à cet effet son origine, phénicienne. Elle fut d'ailleurs bien importée au sein du grand panthéon égyptien, et, liée à la fécondité.

 

Souvenez-vous...

Elles avaient les organes sexuels particulièrement apparents et de plus bien développés…

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/20/V%C3%A9nus_Astart%C3%A9.jpg

"Vénus Astarté"

Félix Jahyer, "Émile Bin", Galerie contemporaine, n° 184, Paris, L. Baschet, s.d. (1879)

Selon les premiers vers d'un poème !

Que vous pouvez revoir : Rolla d'Alfred de Musset...

 

 

Sinon, nous pouvons l’observer en compagnie d’un lapin ainsi que d’un œuf dans la main !


Voici comment l'oeuf devint le symbole d'Astarté (Ishtar) :

 

"Un oeuf d'une énorme dimension est tombé du ciel

jusque dans le fleuve Euphrate

les poissons le poussèrent jusqu'au rivage,

là les colombes vinrent se fixer dessus,

le couvèrent,

et

Vénus en sortit bientôt

(Un autre titre pour Astarté),

après cela les Syriens l'adorèrent."

 

Quant au légendaire lapin…

 

On le trouve ici probablement en raison de sa qualité de reproduction !

 

En Allemagne par exemple…

Comme dans l’est de la France, c'est bien le lapin que l'on rencontre !

 

Quant aux États-Unis ne serait-ce point le lièvre ?

 

N'oublions pas pour autant :

- Les coucous,

- Les cigognes,

- ...  Ainsi, le généreux donateur de chocolat peut prendre bien des formes...

 

Alors le lapin...

C'est un véritable symbole païen, celui finalement de la fécondité ! D'une tradition païenne germanique, il était l'emblème de la déesse Ost Ara, symbole de fertilité et bien sûr à nouveau du printemps !

 

Et dans tous cela,  le chocolat alors ?

 

De nos jours nos enfants ne reçoivent plus d'œufs pour Pâques !

Ou alors des oeufs en chocolat.

 

Souvenez-vous…

Tout ce qui fut à base de sucrerie était bien interdit au cours du carême !

Alors Pâques devait marquer cette transition, la fin de la restriction ! Ce qui pourrait en partie expliquer les cloches, leurs cadeaux,…

 

"On ignore la date exacte à laquelle l'on a eu l'idée de percer les œufs d'un côté,

pour les vider

et

les remplir de chocolat.

 

Sans doute au XVIIIe siècle,

mais c'est au XIXe siècle que l'on commence à voir apparaître les œufs tout en chocolat, notamment, à partir des années 1830, grâce au développement des techniques de travail de la pâte de cacao et surtout grâce à l'apparition et à la diversification des moules, qui permettent d'obtenir des formes en chocolat de plus en plus variées"

Élisabeth de Contenson…

Auteur "Du Chocolat et son histoire".

 

paquerette

La pâquerette...
La fleur de Pâques...

 

La fête de Pâques

est

pleine de secrets !

 

J'espère que vous avez pris autant de plaisir à lire mes textes que j'en ai eu à vous les écrire ! 

 

Clé de VIE

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

 

      • Sources...

 

Hislop Alexander, "Les deux Babylones ou identité de l’Église Romaine et du culte de Nemrod et de Sémiramis (ou Le Culte d'Adoration Papal dévoilé être l'adoration de Nemrod et sa femme."

 

Wilkinson, vol. III, p. 20

 

Pausianas, liv. III, Laconica, ch. 16.

 

Félix Jahyer, "Émile Bin", Galerie contemporaine, n° 184, Paris, L. Baschet, s.d. (1879)

 

Layard, Ninive et Babylone, p. 629.

 

      Sitographie...

 

Wikipedia   

 

Une fête, Pâque, et la sortie d'Égypte !... En Égypte ancienne !

 

Les fêtes du printemps, Sham el-Nasim... En Égypte ancienne !

 

Aux origines il y avait ce qui donnera... Pâques, en Égypte antique !
 

La Fête des Shemu... Les beaux jours en Égypte ancienne !

 

 

      • Taggé avec... 

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

  201141221757_chapeau_felicitation_ssc-copie-2.gif  

 

Vie, Prospérité, Santé !

 

  aimé

 

Le renouveau c'est maintenant avec la Pâque Juive et les Pâques Chrétiennes & l'Égypte antique !
Le renouveau c'est maintenant avec la Pâque Juive et les Pâques Chrétiennes & l'Égypte antique !
Le renouveau c'est maintenant avec la Pâque Juive et les Pâques Chrétiennes & l'Égypte antique !
Le renouveau c'est maintenant avec la Pâque Juive et les Pâques Chrétiennes & l'Égypte antique !

Partager cet article

Repost 0