Le site d'Aimé Jean-Claude

Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !

ankh hiero 

 

www.aime-free.com 

 

ww.aime-jeanclaude-free.com  

 

 

Image


Vase N°1...

 Terre cuite à bord noir avec cette petite égrenure sur la lèvre et de très petit choc en surface.
Nagada I.


Vase N°2...
Terre cuite à bord noir avec toujours une égrenure sur la lèvre et une fêlure...

Une petite partie est cassée et collée !
Nagada I.

Vase N° 3...
Terre cuite à bord noir, avec de très petites égrenures sur la lèvre.
Nagada I.

 

Vase N° 4...
Terre cuite à bord noir.
Nagada I.

 

 

http://i3.photobucket.com/albums/y93/natalilou/Lot85vase.jpg

Vase pansu à large rebord plat, en brèche grise mouchetée de blanc.
Ancien Empire...
Hauteur : 14 cm ; Diam : 25 cm

Source

 

Admirez la beauté de ce vase de cette période de Nagada II...

 

  http://i3.photobucket.com/albums/y93/natalilou/VaseNagadaIIIraGoldberg.jpg
Vase prédynastique Nagada II...

Source

 

 

Vases en pierre dure...

 3 500 av. JC...

Musée du Louvre en 2003.

Source

 

 

Préambule...

Un petit rappel de ce que nous avons déjà traité sur ce sujet...

Si cela vous est nécessaire !  

 

Pour en savoir davantage sur les mines dans l'antiquité, je vous convie donc à suivre les liens (en jaune) : ceux-ci correspondent à des articles édités précédemment !

 

En introduction, nous avons vu que l'imagination nous faisait de manière bien fantasmagorique, penser que le sol Égyptien produisait de l'or...

Comme il le faisait avec le sable !

 

Qu'avons nous donc découvert, à ce sujet, dans les articles précédents ? 

 

→ Article n°1 :  ils faisaient des expéditions "pharaoniques" !

 

→ Article n°2 :  la période Thinite et les constructions en pierre !

 

→ Article n°3 :  la richesse de l'Égypte était au demeurant remarquable !

 

→ Article n°4 :  la dure condition du mineur... 

 

→ Article n°5 :   la symbolique et le pouvoir des minerais et minéraux

 

→ Article n°6 :  métaux, pierres de construction, association à un nétèr !


→ Article n°7 :  ils savaient creusés les récipients au moyen de forets !


→ Article n°8 :  sous la pyramide de Saqqarah...


→ Article n°9 :  le tailleur de pierre dans l'action...

 

egypte-vase-albatre-vieme-z500106.jpg

Vase en albâtre...

VIème Ier siècle av. J.-C.

45x40 mm.

Source

 

L’albâtre égyptien (ches) jouissait d’une grande faveur dans le pas du Nil.

Bien des vertus lui étaient attribuées, au nombre desquelles figurait la pureté (ouab).

 

On fabriqua donc avec ce matériau de nombreux vases à offrandes, la pureté étant une condition de survie pour le défunt.

D’où la fréquence de ces objets dans les hypogées au niveau de l’Ancien Empire.

 

Parmi ces offrandes figuraient des onguents c'est-à-dire des graisses parfumées.

 

Souvenez-vous d’Hatchepsout et de ce vase :

 

Parfumflakon.jpg

Photos : edenpictures et Ägyptisches Museum/Uni Bonn 

 

Flakon_hatschepsut_2.jpg

© Foto : Barbara Frommann/Uni Bonn

 

Cette fiole serait conservée au Muséum égyptien de l’université de Bonn.

 

Jusqu'à maintenant, on pensait qu'elle contenait un parfum. Il a été démontré que la composition de cette lotion était cancérigène.

 

Selon Madame H.Wiedenfeld elle aurait contenue de l’huile de palme et de muscade : beaucoup d'acides gras insaturés apportant un soulagement pour les personnes atteintes de maladies de peau. Cela devait donc être une vraie crème de soin.  

 

Mais voilà...

A cette fameuse crème, on y aurait trouvé certains produits comme le créosote, de l'asphalte, du benzo-pyrène : un hydrocarbure aromatique très dangereux.

Cela devait certainement lutter contre les grosses démangeaisons.

 

Les vases cylindriques destinés à contenir les onguents étaient appelés âbas ou alâbas, littéralement pierre-à-pots-abas. De cette racine, les Grecs créèrent le mot "alabastros" c'est-à-dire le vase contenant l’âbas.

 

De là vinrent les mots :

- "Alabastre".

Forme de vase à parfum égyptien, ayant ses origines au 11e siècle avant notre ère...

Puis chez les Grecs.

- Et surtout "albâtre".

 

Un vase... Une polémique ? 

 

http://3.bp.blogspot.com/_Be5EvAsQf5k/SbEf-On7YgI/AAAAAAAAM6k/M_-6zfU1QMQ/s1600/ScreenShot007.jpg 

Source

 

En 1999…

Au Grand Palais à Paris…

Exposition sur l'Ancien Empire égyptien : "L'art égyptien au temps des pyramides".

Figurait à ce Catalogue une coupe portant le numéro 99…

 

Il fut réalisé visiblement dans une des roches les plus dures qui soient. Le gneiss anorthositique : je "présume" que cet objet a fait l’objet d’études approfondies ?

 

"… ses parois sont étonnamment fines

et

le plissage du bord a tant de naturel que quiconque ignorant qu'il est en pierre pourrait le croire en matériau souple…".

Commentaire du catalogue…

 

Comment un vase de ce type a-t-il pu être façonné ?

Sa dureté, comment a-t-elle pu être travaillée, sans ébrécher l'objet par le ciseau du sculpteur ?

Les experts semblent n’avoir que peu de réponse à apporter.

 

Si cela n’est qu'ils ont dû bien certainement travailler avec une extrême lenteur et avec tout autant de minutie…

User la roche millimètre par millimètre… Peut être pendant une vie entière, 30 ans ! ( ?)

De quoi me laisser songeur !

 

Une science perdue, comme tant d’autres.

Car ce savoir faire, quel qu'il soit d’ailleurs, fut le fruit d’une très longue histoire !

D’affranchi en affranchi…

S’enrichissant de ses découvertes…

Mais aussi de ses échecs.

Des savants en quelque sorte, ayant acquit cette mémoire collective, et qui parfois se concrétisa en un être unique comme fut le grand Imhotep.

 

Alors, souvenez-vous de la stèle d’Irtysen, exposée au Louvre à Paris au niveau de la salle n°7… On y parlait d’une certaine formule provenant d’Imhotep lui-même !

Elle serait datée de quatre mille années.

 

Irtysen devait être une sorte de maître artisan provenant de la caste de la prêtrise ! Il aurait donc foulé le sable de Kemet 2 000 ans avant JC.

Les inscriptions bibliographique dénoterait qu'il possédait bien la connaissance d’une certaine formule gardée secrète.

Ce modèle devait permettre d’ériger notamment des statues en pierre (?)

 

Fabrication de statues en employant une autre technique que le sculptage dans la masse rocheuse...

Un moulage !

Ainsi, ceci pourrait être pris pour une sorte de "témoignage".

Irtysen aurait utilisé une sorte de pâte, un mélange qui durcissait après avoir été coulé dans des moules.

 

Un mélange inaltérable :

- Par le feu !

- Par l’eau !

Un mélange divin, éternel… Aurait-il été capable de créer un mélange, une pâte chimiquement uni au moyen d’un liant ? 

De quoi me laisser encore là, bien songeur.

 

Mais n’oublions pas le contexte de l’époque.

Pour les anciens Égyptiens, la pierre devait avoir cette valeur du sacrée.

Elle était employée spécifiquement à des fins religieuses. 

Cela laisse bien supposer qu'elle ne devait en aucun cas être utilisée pour des architectures profanes.

Ces dernières devaient être réalisées en briques de limon, en argile, en bois le cas échéant.

Mais jamais en pierre !

 

Les "standards" de la vaisselle de pierre…

 

Il n’est pas exagéré de penser que les artisans de l’Époque Thinite avaient tout inventé...

 Tout crée en matière de pierres dures !

 

Il n’est pas exagéré de penser que cela fut à un tel niveau, que les fabricants de vases de pierre de l’Ancien Empire travaillèrent bien trop sous leur influence pour être en mesure d’inventer quoique ce soit de neuf.

Qu’il s’agissait de technique ou de forme.

 

Outre les vases déjà cités...

Ceux mimant des réceptacles cordées ou alors faits de roseau, les artisans de l’Ancien Empire, à l’instar de ceux qui les précédèrent, affectionnèrent les volumes géométriques notamment.

Ces derniers, déjà en vogue à l’Époque Thinite.

Ils se développèrent néanmoins abondamment, avec les premières dynasties. Et ceci en même temps que leurs flancs, de droit, devenait de plus en plus concaves ; leur base et leur col n’ayant quant à eux de cesse de s’élargir.

 

Ajoutons des coupes…

Des jattes…

Des vases coniques…

… Autant de formes courantes et abondantes aussi.

 

Des vases pour quels usages ? 

 

http://jfbradu.free.fr/egypte/LES%20TOMBEAUX/LES%20HYPOGEES/VALLEE-DES-ARTISANS/vases-onguent_small.jpg

Vases à onguents...

Début de la 18e dynastie.

Louvre.

H : 12 à 13 cm.

 

Tous ces vases de pierre étaient à même de remplir toutes les fonctions de contenants possibles et inimaginables.

 

Pourtant, il semble bien qu’ils aient été restreints à deux usages essentiels :

- Ceux de vase à offrande,

- Ceux pour les parfums ou onguents.

 

Contenir des onguents ou parfums allait de soit finalement.

En effet, sous le climat chaud de Kemet, les épaisses parois des vases de pierre jouaient un rôle isolant, évitant ainsi l’évaporation de ces matières particulièrement fragiles et tout autant précieuses.

 

Ces onguents, et autres produits cosmétiques bien connus des Égyptiennes, n’étaient pas seulement d’un usage quotidien.

Ils jouaient aussi un grand rôle dans les cérémonies religieuses et funéraires.

Statues…

Objets cultuels, voir funéraires…

Momies régulièrement enduites d’onguents aux vertus réputées régénérantes.

 

Pas étonnant alors que les magasins, à prendre dans le sens d'entrepôts, des temples ou de certaines pyramides aient été remplis de ces précieux vases.

 

Ce fut le cas :

- Sous la pyramide de Djoser,

- Sous celle de Pépi II : 2 246 à 2 152 avant notre ère,

- …

 

Ce le fut également dans les temples funéraires des pharaons de la 4e et 5e dynastie :

- Mykérinos,

- Sahouré,

- Néferirkarê,

- …

 

Voici donc une pratique qui se perpétuera...

D’ailleurs bien au-delà de l’Ancien Empire, comme ont pu en témoigner les nombreux vases remplis de cosmétiques découverts dans l'hypogée de Toutânkhamon… 

 

I_0903.jpg

Source  

 

 

Voilà...

Il vous faudra maintenant attendre un peu, afin d'en connaître peut être davantage sur ce sujet...

 

 

Désinences... Prochainement sur le même sujet à savoir les mines dans l'antiquité...

 

- Des vases pour qui ?

- Des vases à quelles occasions,

- Albâtre ou albâtres,

- Les gisements,

- ...

 

 

Afin d'en connaître davantage, je vous invite à consulter :

    

    • Sources...  

 

Farout, D., La carrière du whmw Ameny et l'organisation des expéditions au Ouadi Hammamat au Moyen Empire, N°94, pp. 143-172, BIFAO, Le Caire, 1994.

 

Désert occidental d'Egypte,Vivian, Cassandra 2000 Université américaine du Caire Presse, Le ISBN 977 424 527 X

 

Selon le Professeur Nelson Pierrotti (2006) “La primera huelga de la historia. Año 1166 a.C.” Montevideo. F.D...

 

 Sitographie...  

 

http://www.dinosoria.com/papyrus_turin.htm 

 

http://album-photo.geo.fr/ap/album/32533/?pos=11&order=InsertDate

 

http://www.immortelleegypte.com/articles.php?lng=fr&pg=1160 

 

http://www.immortelleegypte.com

 

http://www.arte.tv/fr/connaissance-decouverte/aventure-humaine/1869090.html

 

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/paleo_0153-9345_1984_num_10_1_4352

 

 

      • Taggé avec :

 

Parcours thématiques...

 

Les dynasties...

 

Métiers en Égypte antique !

 

 

 

Clé de VIE

Aphorismes...   

Ceci pour autoriser et provoquer d'autres pensées !

Aucune prétention...

Ne prétend pas tout dire... 

 

"Les horreurs auxquelles nous avons assisté,

 

les horreurs encore plus abominables auxquelles nous allons maintenant assister ne signalent pas que les rebelles, les insubordonnés, les réfractaires sont de plus en plus nombreux dans le monde,

mais
plutôt qu’il y a de plus en plus d’hommes obéissants et dociles"
Georges Bernanos 

 

 

"Je crois qu’on ne peut rêver

que si l’on a les pieds sur terre.

 

Plus les racines sont profondes, plus les branches sont porteuses"
Juliette Binoche

 

 

"Vous êtes ce que vous avez été

et

serez selon ce que vous faites maintenant"
Bouddha

 

 

Fichier en PDF...

 

Les vases de pierre dure, pour quels usages ... (10) en ÉgLes vases de pierre dure, pour quels usages?... (10) en Égypte ancienne !

 

 

  aimé 

Formule optative...

    vsf001

 

              

Au masculin :                            ˁnḫ(=w), wḏȝ(=w), snb(=w),

Au féminin :                              ˁnḫ=t(j), wḏȝ=t(j), snb=t(j).

 

 

• Les pharaons,

• Ainsi que les hautes personnalités devaient être accueillis par des acclamations :

 

"Ankh, Oudja, Seneb"

                                   Vie éternelle

                                                    Lumière   

                                                                           L'Amour véritable   

Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !
Les vases de pierre dure, pour quels usages ?... (10) en Égypte ancienne !

Partager cet article

Repost 0