Quel avenir industriel et économique pour l'Europe ?

Réussite business
Quel avenir industriel et économique pour l'Europe ?

A l'échelle mondiale, l'industrie contemporaine raisonne en termes de mégadonnées et de réseaux intelligents. Les moyens de production et le management des entreprises sont ainsi entièrement repensés. Quelle place peut avoir l'Europe dans l'univers de l'industrie 4.0 ?

Industrie et économie en Europe : état des lieux

La perte de vitesse constitue la tendance générale dans la plupart des industries européennes. En deux décennies, depuis le milieu des années 90, le poids du secteur industriel dans l'économie est passé de 23% à près de 19%. Les références se trouvent même en deçà de 15% pour la France.

Pour saisir la place de l'Europe dans l'économie mondiale, ces statistiques imposent une lecture en plan rapproché par secteur. Il en ressort que les secteurs traditionnels comme l'automobile ou plus innovants comme l'énergie et la chimie continuent de se défendre.

Les technologies de l'information et de la communication, fer de lance de l'industrie 4.0, constituent le talon d'Achille de l'Europe. L'écart est évident par rapport aux grosses pontes comme les Etats-Unis.

La bonne nouvelle est que les TIC constituent un secteur largement porteur pour ceux qui désirent y exceller. Des entités comme 4A Consulting &; Engineering initiée par André-Jacques Auberton-Hervé leur fournissent toute l'assistance nécessaire.

Quels sont les nouveaux enjeux à gérer ?

Pour passer le cap de l'industrie 4.0 et tailler sa place, l'Europe a besoin de développer ses propres champions. André-Jacques Auberton-Hervé, auteur d'un essai sur le sujet, insiste particulièrement sur la nécessité de repenser la taille des entreprises.

Cette augmentation de taille appelle naturellement un bouleversement dans la culture de management. La proactivité et la capacité à garder la place de leader deviennent les nouvelles valeurs à défendre.

A l'échelle pratique, ces visions se déclinent en 4 champs où les transformations doivent se matérialiser :

·        le management : le manager devient un coach qui mobilise ses collaborateurs ;

·        l'écosystème : la proximité avec les clients et les partenaires est revisitée d'autant qu'on a affaire à de véritables « consomm'acteurs » ;

·        les processus opérationnels sont simplifiés pour mieux servir l'excellence ;

·        l'innovation, cœur de la démarche, consiste à réinventer les modèles économiques, les produits et les services.

Des success stories en pleine écriture

Le numérique constitue un tremplin d'avenir pour l'industrie européenne, avec les 110 milliards d'euros de hausse annuelle de chiffre d'affaires qu'il représente. La Commission européenne travaille donc sérieusement à l'essor du numérique, considéré comme essentiel pour la compétitivité de son industrie.

Des enseignes comme Soitec montrent l'exemple en mettant en pratique les concepts d'innovation prônés pour se faire une place dans l'industrie de demain. Né dans l'écosystème grenoblois en 1992, le nom s'est propulsé au rang des géants internationaux en excellant dans la fabrication de matériaux semi-conducteurs.

Aux entreprises qui souhaitent se mettre dans les pas de Soitec, son cofondateur propose les services d'un cabinet de consulting taillé à la mesure des contraintes actuelles. 4A Consulting &; Engineering déploie des services d'accompagnement dans le management de l'innovation, depuis la structuration de projets jusqu'à la recherche de partenariat. Ces mesures arrivent à point nommé pour les entreprises qui s'adaptent tout juste au nouveau paradigme industriel.